Des photos de ce qui pourrait être l’ébauche d’un roadster king size Harley-Davidson ont été vues pour la première fois sur un forum de motards australien.

Selon certains de ces clichés, des gros-plans pris dans un atelier non identifié, la bête serait propulsée par une motorisation inhabituelle chez le constructeur américain : un 4-cylindres en V répondant au nom de code d’Overlord. Rien que ça : HD compterait donc, avec un ce modèle, débarquer et reconquérir l’Europe !

En attendant, les internautes aussies évoquent un moteur 4-cylindres en V à refroidissement liquide qui développerait 220 chevaux pour un poids de 250 kg tous pleins faits.

Réponse à Victory
La logique voudrait que Harley-Davidson ait mis au point ce moulin dans l’optique de répondre à l’offensive sportive lancée par Victory. Avec sa participation à la dernière course de Pikes Peak, la marque du groupe Polaris, ZE concurrent nord-américain de Harley, a dévoilé un roadster survitaminé qui pourrait augurer d’une nouvelle gamme de motos, comme l’avaient précisé les créateurs de la Project 156.

Successeur du Street Rod ?
Alors, qu’en est-il de ce nouveau bloc ?

La diffusion des images suscite moult interrogations, car elles arrivent au moment où la firme de Milwaukee a ré-enregistré le nom de Street Rod, la version sportive du V-Rod sortie en 2001, qui n’est plus en production.

Dotée d’une partie-cycle sportive, la Harley-Davidson 1130 VRSCR Street Rod affichait les mêmes prétentions qu’un V-Max aujourd’hui : favoriser l’accélération et la vitesse de pointe au détriment de l’agilité.

Monobras et gros V4, tout indique sur ce moule, conçu à l’aide d’une imprimante 3D, que Overlord aurait pour ambition de marcher sur les plates-bandes d’une certaine KTM 1290 Superduke…

Mauvais karma
L’idée d’un roadster doté d’un 4-cylindres en V referait donc son chemin chez le constructeur américain, qui voudrait en finir avec son mauvais karma en matière de moto sportive. La marque a bien tenté de conquérir le marché européen avec le roadster XR 1200, aujourd’hui retiré du catalogue, comme avec la Street Rod. Sans succès.

Overlord fera-t-il mieux ? Tout dépendra de son prix, mais aussi de l’état du marché des motos survitaminées.

Du V au double V

Harley-Davidson n’en est pas à sa première incartade au légendaire V-twin. Le constructeur a déjà conçu, par le passé, le V4 de la Nova. Recensons également le V2 à refroidissement liquide de la VRSCR Street Rod.

JPEG - 36.6 ko

Sans oublier, le prototype LiveWire, qui est mu par un moteur électrique…

JPEG - 270.5 ko

Mais revenons à l’histoire de la marque : à la fin des années 70, le constructeur américain a bossé sur un prototype nommé Nova.

Le moulin à quatre cylindres en V revendiquait près de 135 ch. Pas mal pour l’époque ! Harley avait l’intention de se faire une place sur le segment des motos puissantes et vives. Mais, faute de moyens et face à l’arrivée massive des japonaises, la Nova demeura à l’état de proto.

Dans la Boutique Motomag.com

- La collection de BD « Je veux une Harley » - tomes 1 à 3 par Margerin et Cuadrado
- Le roman « Nous rêvions juste de liberté » sur l’univers Harley par Henri Loevenbruck
- Le coffret de deux livres « 100 ans de moto » aux éditions Atlas

Publicité

Commentaire (0)

Publicité