Guy Martin et Triumph se sont associés dans le but de battre le record de vitesse sur la plaine de sel situé dans l’Utah aux États-Unis. C’est du 22 au 27 aout 2015 que le pilote originaire de l’île de Man essaiera de battre le record de vitesse réalisé à plus de 605 km/h !

Objectif : dépasser les 640 km/h
Habitué aux vitesses de hautes voltiges sur le tracé du TT, Guy Martin va devoir réévaluer sa notion de vitesse de pointe s’il veut réussir à surpasser le record établi par le Team Ack Attack et Rocky Robinson en 2010. La firme d’Hinckley a pour ambition de franchir la barre des 400 mph sur 1 mile soit 640 km/h en 1,6 km.

Malgré des premiers essais compliqués dus à une météo capricieuse, le pilote d’essai a tout de même réussi à atteindre pratiquement 375 km/h ce qui a mis en confiance les ingénieurs texans chargés du développement de la Streamliner.

Un concentré de deux Rocket III turbocompressé
Sous ses airs de prototype, la Streamliner est en fait propulsée par deux éléments pas si hors-normes puisque la fusée sur deux roues est motorisée par deux moteurs de Rocket III faisant initialement 2.300 cm3. Le gros 3 cylindres de Triumph était déjà réputé pour posséder la plus grosse cylindrée de série, mais elle a justement été modifiée pour l’occasion à 1.485 cm3, donnant ainsi un alésage total de 2.970 cm3. Le tout a été turbocompressé afin de produire 1.000 ch à 9.000 tr/min.
Niveau partie-cycle, le cockpit en carbone a entièrement été étudié en soufflerie de manière à profiter du meilleur aérodynamique possible. Ses 7,80 mètres de long et ses 60 cm de large l’aideront à se rapprocher du mur du son.

L’aventure de Guy Martin au Bonneville Speedway sera suivie par la chaine anglaise, Channel 4 qui propose déjà un teaser histoire de patienter.

Dans la Boutique Motomag.com
- Retrouvez Guy Martin dans le DVD du documentaire « Tourist Trophy, la Course de l’Extrême »
- Retrouvez le tee-shirt vintage Moto Magazine à moteur Triumph Bonneville

Publicité