Une première

L’action de la FFMC a été bien perçue par les motards. D’après les témoignages recueillis par la FFMC, sur le circuit et aux péages, si les motards avouaient avoir été souvent contrôlés, peu auraient été verbalisés. Ils mettaient cela en parallèle avec la présence du groupe de veille.

Satisfaction

De son côté, la préfecture de la Sarthe indique que « la qualité de l’organisation et la bonne tenue générale des spectateurs n’ont pas nécessité d’interventions significatives ».

En force

Néanmoins, la FFMC 72 se demande, au vu du bilan des autorités, pourquoi cet événement nécessite un tel déploiement d’effectifs : près de 900 unités sur place.

À suivre

Une nouvelle rencontre est prévue prochainement entre le cabinet du préfet et l’antenne sarthoise, pour faire un bilan et avoir des explications sur ce dispositif hors-norme. À suivre !

Matthieu Gaborit - Correspondant Sarthe

Publicité
Publicité