« Attention danger, présence d’un radar ! » C’est le message que veulent faire passer les militants de l’antenne du Gard de la Fédération française des motards en colère (FFMC 30). Ils ont peint en blanc, à même le goudron, des panneaux triangulaires intégrant un grand R, le 30 janvier devant plusieurs boîtiers flasheurs fixes dans le département.

Pièges
« Ces machines ne font pas baisser la mortalité routière, explique un représentant de l’antenne FFMC 30. La preuve, il y a une hausse de la mortalité cette année malgré le nombre croissant de radars. Le fait qu’il n’y ait pas de panneau indiquant leur présence, ou un panneau très éloigné, constitue un piège pour les usagers ».

Acte citoyen
À l’aide d’un pochoir et de peinture blanche aux normes autoroutières, les motards ont signalé trois radars automatiques situés à Redessan, Fourques et Saint-Gilles, ce 30 janvier dans le Gard. Un R dessiné dans un grand triangle de danger a été marqué sur la chaussée. « Il existe un panneau en amont de chacun de ces radars, mais tous trois sont très éloignés, déplore la FFMC 30. Celui de Fourques est à 2,7 km de la cabine fixe ! Nous faisons un acte citoyen en prévenant les usagers ».

Encouragements
Une opération menée en toute sécurité puisque pendant que certains s’adonnaient à leur art à l’aide d’un rouleau de peinture, d’autres s’occupaient de canaliser la circulation routière. L’occasion pour les automobilistes de remercier et d’encourager l’action des motards de la FFMC 30…

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité