Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Conso

Gants moto : l’idéal abordable pour la mi-saison

Ces deux dernières semaines mises à part, l’hiver a eu du mal à s’installer sous nos latitudes hexagonales. Du coup le motard ne sait plus comment s’habiller. L’équipement hiver polaire est exagéré, celui d’été insuffisant. Et comme le printemps n’est plus si loin Moto Mag vous recause des gants mi-saison à tarif à peu près abordable.

 
 
Gants moto : l'idéal abordable pour la mi-saison

Dans son numéro 282 (novembre 2011) la rubrique conso de Moto Magazine comparait 10 paires de gants mi-saison vendues moins de 70 €. Entre les automnes qui prolongent la douceur de l’été, les hivers qui se prennent pour des faux printemps, les vrais plus frais que nature, il n’est guère aisé de trouver paire de gants à son pied ! Mais pas question pour autant de rendre la main quand il existe des gants faits pour affronter les situations « centristes », les plus répandues sur une année.

Cahier des charges

Dans l’idéal un gant mi-saison moto doit être aussi bien protecteur contre les chocs et l’abrasion, qu’étanche et pas trop froid, tout en n’étant pas trop chaud pour une fourchette de température ambiante allant de 0 à 20°. Tout ça bien sûr en préservant un « bon senti des commandes » et en étant déperlant pour ne pas absorber et conserver son poids d’eau.

Suite de l'article >>>

EN IMAGES

Commentez l'article (1 commentaire)

Nikolaz ! meilleur testeur du mois !!

Dans nos éditions :

Dans la boutique :

comment nous avons procédé

Ces gants ont été évalués lors de trajets quotidiens, de virées en week-ends et lors d’une journée de test organisée pour l’occasion. L’équipe était composée de membres de la rédaction et de lecteurs de Moto Magazine. Voici les points qui ont été jugés.

Aspects pratiques
La qualité de fabrication, le soin apporté à l’assemblage. La facilité d’enfilage, mains sèches puis mains humides, pour déceler un éventuel entortillement de la doublure. La possibilité de glisser la manchette sous la manche d’un blouson, manipulation indispensable pour éviter qu’une pluie éventuelle ne se déverse dans le gant. Le confort à travers la souplesse, l’absence de coutures irritantes, la douceur de la doublure...
JPEG
Sur route
L’étanchéité à la pluie et la déperlance (faculté de la couche extérieure à repousser l’eau). Les paires ayant échappé aux averses ont été arrosées ultérieurement à l’aide d’un jet d’eau. La faculté des doigts à percevoir les commandes (interrupteurs, leviers…).

Sécurité
L’amplitude des dispositifs de serrages dessinés à assurer un bon maintien. La pertinence des renforts et leur emplacement dans l’éventualité d’une chute. La présence de dispositifs rétroréfléchissants pouvant améliorer la signalisation.

Tags

Conso - Conso - Pratique
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

À l’évidence, la doublure doit être fixée pour ne pas sortir avec les doigts des mains mouillées. Une manchette longue, mais assez fine pour passer sous la manche du blouson est, bon sens oblige, un must pour éviter l’inondation interne par ruissellement.

Une raclette pour essuyer l’écran, de bonne longueur et placée sur l’index gauche, est un plus qualifiant, même si les gants les meilleurs sur la globalité n’en possèdent pas forcément.

On notera que deux paires IXS et Büse offrent un « meilleur rapport qualité-prix ». Mais aucune ne souscrit en totalité au cahier des charges, il n’y a donc pas de note technique supérieure à 7/10. Pas de meilleure note technique probatoire donc en dessous de 70 €.

Chère alternative

« Je vous écris pour savoir ce qui, en dehors du matériel à moins de 70 €, est efficace », nous demandait un lecteur. Réponse : deux paires de gants, les Held Shakal et les IXS Taras (mais sans Boulba) testées pour d’autres numéros (267 et 277), obtiennent une note technique de 8/10 (meilleure note technique) pour un rapport qualité-prix correct. Côté tarif, on n’a rien pour peu, il en coûte tout de même entre 123 et 167 € !

Conclusion

Si certains gants mi-saison vendus entre 70 € et moins sont proches de l’idéal sur le plan technique, ils le sont tout de même beaucoup moins que des gants nettement plus chers. Reste ensuite à savoir quel usage on fait de sa moto. Ce qui ne convient pas au mieux pour les longs parcours routiers est suffisant pour de courts trajets interurbains.

Les marques et les modèles testés : Alpinestars Quark, Bering Effect*, Büse Nordkapp, Dainese Garda, Held Touring 5, IXS Francky, Macna Vulcan*, Racer Feel*, Segura Duster, Spidi Logick*.

(*) modèles urbains à manchette courte

Pascal Girardin - 15/02/2012

Nos derniers articles

Ducati Multistrada D-air : parée pour l’airbag

Ducati ajoute une version à sa gamme Multistrada, la Multistrada 1200 S D-air. Ce modèle, disponible à partir de mai, intègre de série l’électronique nécessaire à l’activation des vêtements airbag Dainese D-air street. Présentation.

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Décliné en trois versions, plus adhérent sur le sec comme sur le mouillé et plus endurant, le Pilot Road 4 —le nouveau pneu sport-touring de Michelin— dispose d’atouts de taille au moment de succéder à son prédécesseur, le best-seller Pilot Road 3. Prise de contact.

Dossier équipement : rouler vintage à moto

Moto Magazine a testé 5 tenues typées vintage pour rouler en accord avec sa moto ancienne ou néorétro. Casques, blousons ou vestes, gants, bottes ou accessoires... Au total plus de 25 produits, dont certains ont traversé les époques, et d’autres qui sont bons pour le musée !

Urinoir féminin : miction (im)possible

Motardes et passagères, fini la quête de petits coins dans la nature, dans le froid, à l’abri des regards… Un fabricant américain a mis au point un système pour permettre aux femmes de faire pipi debout. Nous l’avons testé.

Visite d’usine : la révision des amortisseurs Öhlins

Le reconditionnement d’un amortisseur est une étape inévitable dans la vie d’une moto. Ptiluc, dessinateur et motard, a joué le reporter chez Öhlins France pour tout savoir sur la manière dont sont révisés les amortisseurs aux ressorts jaunes.

Nous suivre sur
le web