En images

TomTom rider Les Garmin Zumo 395 et 595

Avec leurs nouveaux GPS, Garmin et TomTom entendent désenclaver la moto du strict cadre urbain et lui redonner ses lettres de noblesse de grande voyageuse. Les deux constructeurs mettent plus que jamais l’accent sur la possibilité de choisir des itinéraires spécifiquement moto, entendez viroleux à souhait.

Chez TomTom, cartographie mondiale
Ainsi le Rider 410 de TomTom permet désormais de choisir parmi 100 balades créées en partenariat avec le magazine allemand TourenFahrer. La seconde nouveauté de ce modèle réside en la présence d’une cartographie mondiale à vie.

Les motards seront contents d’apprendre que le 410 conserve, comme son prédécesseur, la possibilité de choisir ses itinéraires selon leur niveau de dénivellation ou de sinuosité. La planification d’itinéraires à partir de sa tablette ou de son PC (mais toujours pas à partir d’un Mac), la fonction appel mains libres, l’affichage en mode portrait ou encore le signalement des zones de danger (radars fixes) demeurent au programme et sans facturation supplémentaire.

L’info trafic et les alertes de zones de danger en temps réel (radars mobiles), sont également disponibles sans surcoût à condition de disposer d’un smartphone et d’un solide forfait data.
Le Rider sortira avec le soleil, en avril, au prix de 399 €.


Formidable outil pour éviter de se perdre, le GPS devient magique lorsqu’il permet de découvrir de nouveaux itinéraires. Ici un TomTom Rider V3.

Chez Garmin, alerte des zones de danger payante sauf au sommet de la gamme...
Garmin fait également évoluer son offre en remplaçant ses Zumo 340, Zumo 390 et Zumo 590 par les 345, 395 et 595.

Pour ce qui est de la découverte des plus belles routes d’Europe, ces modèles font désormais jeu égal avec le TomTom, Garmin ayant enfin ajouté le dénivelé (en plus de la sinuosité, déjà présente) à sa fonction Adventurous Routing.

Les Zumo permettent aussi d’être alerté à l’approche d’une zone de danger (radars fixes). Ce service – gratuit chez TomTom – sera facturé aux propriétaires de Zumo 345 et 395 à 19,95 €/an pour les zones de danger au seul niveau hexagonal, 24,95 € pour couvrir toute l’Europe. Le Zumo 595 bénéficiera de ces informations sans surcoût. Ses acquéreurs apprécieront sans doute, après avoir déboursé 749,99 € pour s’offrir le joujou.

...mais Rider Alerts gratuit
A contrario, la fonctionnalité Rider Alerts est proposée sans surcoût sur les trois Zumo. Ce nouveau dispositif attire l’attention du motard, par le biais d’un bandeau orange situé en haut de l’écran, sur les risques que représentent potentiellement un virage dangereux, un passage à niveau, une zone scolaire… Malheureusement les anciens Zumo ne peuvent pas être upgradés pour accueillir cette fonctionnalité.

La fonction téléphonie mains-libres est également proposée sur les trois appareils alors qu’elle était l’apanage du haut de gamme sur l’ancienne génération.
Le 595 réserve quelques exclusivités par rapport à ses petits frères, tels les alertes communautaires (via « Smartphone Link ») ou encore l’application Spotify pour les amateurs de musique qui souscriront au service.
Également disponibles en avril, les 345, 395 et 595 seront vendus respectivement 499,99 €, 599,99 € et 749,99 €.

A lire régalement :
Test Conso : Garmin Zumo 340 LM / TomTom Rider v4, le match des GPS moto

Dans la Boutique Motomag.com

- Découvrez le hors-série Balades 2015 de Moto Magazine en PDF

Publicité
Publicité