Brest (29) : 200 motards dans les rues.

JPEG

Dimanche 26 septembre 2004, les motards du Finistère, ont décidé de se singulariser en faisant leur manifestation dans leur coin.

Partis à 200, à partir de 14H00, ils ont parcouru les rues de Brest à vitesse lente, puis se ont arrêtés en plein milieu de l’avenue Georges Clemenceau, devant l’esplanade de l’hôtel de ville. Cette place était occupée par les activités de la foire St Michel, (grande braderie installée dans de nombreuses rues brestoises), les motards en ont profité pour faire signer leur pétition aux nombreux passants.

Mont de Marsan (40) : La réplique exemplaire des motards

JPEG

Dans les Landes, département pilote depuis 5 ans pour l’allumage systématique des codes dans la journée, la réponse des motards a été exemplaire.
En effet six fédérations (64, 32, 33, 47, 65 et 40) ont battu le rappel de leur troupes. Résultat près de 800 motards ont mené plusieurs types d’actions : blocage de deux voies sur quatre avec distribution de tracts et d’autocollants aux autres usagers, fumigène et autocollants « illégal » sur un panneau incitant à l’allumage des codes.
La majorité des automobilistes, trompés par le côté obligatoire des dits panneaux (ronds sur fond bleu), ont après discussion avec des motards décidé de ne plus allumer leurs feux en journée, sauf dans les cas prévus par le code de la route.
Une délégation, composée de Guillaume Chocteau et d’un représentant de chaque antenne départementale, a été reçue par le Préfet des Landes. La demande d’arrêter cette campagne, répétée depuis cinq ans, est restée encore une fois sans réponse positive des pouvoirs publics ! Le combat continue, les distributions de tracts et les signatures de pétition vont pleuvoir.

Thierry Vienne

Manif itinérante dans l’Aude (11)

JPEG

Samedi 18 septembre une centaine de motos sont parties de Carcassonne, pour faire étape à Lézignan puis à Narbonne. A chaque fois, plusieurs arrêts ont été marqués dans chaque ville pour distribuer des tracts et expliquer les revendications des motards.
Bilan : 350 pétitions signées !
Dimanche 19, une vingtaine de motos ont remis ça en partant de Limoux et sont allées en direction d’Espéranza et Quillan. Là encore 260 signatures ont été récoltées. Sur la route les motards ont aidé un automobiliste à changer une roue, la solidarité cela n’a pas de frontières !

Perigeux (24) : 250 motards dans la rue

Samedi 25 septembre 250 motards ont manifesté sur Périgueux. A cette occasion 2000 tracts on été distribués ainsi que 1000 autocollants. Le matin le secrétaire général de la préfecture a recu une délagation des motards en colère, pour leur affirmer que cette mesure était une bonne chose.

Compiègne : défilé de 600 motards

JPEG

600 motards, partis de Compiègne sont allés porter la bonne parole à Clermont puis Beauvais, les 3 grandes villes du département de l’Oise. Ils ont ainsi parcourus plus de 70 km et distribués 5500 tracts et récoltés 1360 signatures.

Amiens (80) : 1000 motards créent des bouchons

Le départ de la manifestation des motards de la Somme a eu lieu au 2 route de paris nouvelle adresse des bureaux de l’antenne locale et de la Mutuelle des Motards. Le cortège, constitué de 1000 motards, a occupé les rues d’Amiens pendant plus de trois heures. Entre les différents blocages de carrefours, qui ont occasionné de sérieux bouchons, les motards de la Somme ont fait preuve d’imagination. Une banderole de 15 mètres sur 2 a été mis en place sur la plus haute tour du centre ville et face à la gare, sur laquelle on pouvait lire ‘DEROBIEN ASSASSIN’. Enfin les motards en colère ont ensuite procédé à la mise à feu d’un mannequin représentant un motard crucifié sur la place de l’hôtel de ville

La dissolution du cortège e eu lieu vers 17h après que le coordinateur Philippe Leduncq ait annoncé la prochaine manif du 30 Octobre, date d’application de cette drôle d’idée « les feux de jours ». Les antennes du 59, 62, 02, 60,76 ont déjà fait connaître leur désir de s’y associer .

Publicité

Commentaire (0)

Publicité