Ensuite, direction le tribunal pour être entendu par un juge, qui se fait souvent pressant pour obtenir le nom du véritable conducteur.
Si vous tenez bon, vous pourrez préserver encore un peu votre permis, même si la meilleure façon de le garder est bien sûr de rester attentif et de respecter les vitesses maximales autorisées.

Publicité
Infos en plus
Publicité