Un motard averti ralentit toujours au feu, même lorsqu’il est vert et, surtout, lorsqu’il vient tout juste de passer au vert. Une précaution indispensable pour éviter de se faire percuter par l’éventuel hurluberlu qui prendrait la liberté de griller le feu, rouge celui-ci, de la rue adjacente. Et ce n’est pas la récente enquête de nos confrères d’Auto Plus (#1458 du 12 août) qui risque de modifier nos comportements.

Le feu jaune
Les journalistes de l’hebdo ont en effet parcouru la France pour observer et quantifier les comportements des usagers en matière de respect des feux tricolores. Ils ont patiemment comptabilisé les infractions en distinguant les passages à l’orange de ceux au rouge.

Passage à l’orange et au rouge, ce qu’on risque
Nous profitons d’ailleurs de cette occasion pour faire un rappel.
Le code de la route (article R412-31) stipule que le feu jaune (communément, et à tort, appelé « orange ») impose l’arrêt sauf « dans le cas où, lors de l’allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes ». Le contrevenant s’expose à une amende de 2e classe à 35 €.

Quant au feu rouge, qu’il soit fixe ou clignotant, il impose un arrêt inconditionnel sous peine de s’exposer à une amende de 4e classe (135 €), à 4 points en moins et à 3 ans maximum de suspension de permis.

And Ze Winner is…
Et maintenant place aux résultats.
Selon Auto Plus, la ville dont les usagers respectent le moins cette signalisation est Marseille avec 15 % de feux rouges grillés (et 46 % de passages à l’orange, le taux le plus élevé en France, ex-æquo avec Nice).

Juste après vient… la ville lumière. À Paris, 11 % des feux rouges sont grillés. Pour nos confrères d’Auto Plus, les interminables encombrements qui mettent à rude épreuve les nerfs des usagers pourraient expliquer ces comportements. Pressé de rentrer chez soi, le Parisien s’accorderait des libertés avec la réglementation.

Sur la 3e marche du podium des feux rouges grillés arrivent ex-æquo Lille et Clermont-Ferrand avec un score de 8 %.
Suivent ensuite Lyon et Toulouse (6 % de rouges grillés), Strasbourg et Nice (5 %), Nantes (3 %) et enfin Bordeaux (1 %).

Prudence est mère de sureté
A deux-roues, il reste donc urgent de ralentir au feu, vert compris, et de faire un rapide contrôle à droite et à gauche avant d’accélérer. Un motard averti…

Dans la Boutique Motomag.com

- Guide 100 conseils de conduite pour rouler à moto et en scooter

Publicité
Publicité