CHOCOLAT 

L’un de ses composants est la théobromine, proche de la caféine. Ce produit est plus concentré dans les tablettes riches en cacao. S’il a effectivement un effet excitant, ce n’est qu’à condition de le consommer en grande quantité (plus de 250 g).

Effets indésirables 

Ils sont donc plutôt liés à la surdose de chocolat… (crise de foie, constipation).

THÉ 

Son principe actif, appelé communément « théine », est en fait un alcaloïde proche de la caféine. Le thé contient aussi de la théobromine. Les bénéfices pour la conduite d’une consommation de thé sont identiques à celle du café. Mais les polyphénols oxydés contenus dans le thé font durer l’effet de la théine plus longtemps (de 6 à 8 heures).

Effets indésirables 

Idem café et effets diurétiques accrus (contraignant pour rouler !).

« ENERGY DRINK » :

Dans le sillage de la célèbre marque au taureau rouge longtemps interdite en France, ces boissons connaissent un succès phénoménal. Elles sont toutes très chargées en sucres rapides (dextrose) et en caféine. Certaines contiennent aussi de la taurine (acide aminé constitutif des protéines) ou du guarana (plante d’Amérique du Sud dont le fruit possède une substance contenant le plus haut taux de caféine au monde, soit plus de 4,5 g pour 100 g). Les quantités de caféine présentes dans une canette varient de l’équivalent d’une tasse de café à quatre ou cinq.

Effets indésirables 

La très haute concentration en caféine peut entraîner des troubles sévères à partir de deux canettes par jour (500 ml), tels qu’irrégularité du rythme cardiaque, nausée et vomissements. En outre, leur forte concentration en sucre aiguise la soif et favorise l’obésité. Clairement, on déconseille.

GUARANA 

Les extraits de guarana vendus dans le commerce peuvent fournir jusqu’à 250 mg de caféine par dose. La teneur en caféine pouvant varier considérablement d’un produit à l’autre, il est essentiel de bien lire les étiquettes.

Effets indésirables 

Idem boissons énergétiques sans présence de sucre.

Conclusion

Certains spécialistes de la santé sont très réservés sur la consommation de boisson énergisante. Les autorités françaises se sont pliées aux exigences européennes de liberté de circulation des produits, malgré des inquiétudes exprimées par l’agence de santé publique. Problèmes cardiaques en cas de surdosage, ou mélangé avec de l’alcool, certains vont jusqu’à avancer des risques d’effets cancéreux à long terme… supputation ou vérité ? Pour l’heure, les études n’ont pu le prouver de manière certaine.

Mais une chose est sûre, le meilleur moyen de lutter contre la fatigue est le repos. 20 minutes allongé sur une air de repos, des pauses fréquentes et une bonne hydratation sont les meilleurs moyens d’arriver à bon port en préservant sa santé.

Publicité
Infos en plus
Publicité