En matière de défense des motards, la Fédération française des motards en colère (FFMC) ne lâche rien, même en cette période estivale de chassé-croisé entre juilletistes et aoutiens.

Un mois à peine après la publication de l’arrêté interdisant aux voitures d’avant 97 et aux motos d’avant 99 de circuler dans Paris, la FFMC-PPC (Paris Petite Couronne) a sollicité son avocat Maître Barthélémy Imbault. L’homme de l’art vient de déposer un recours contre l’arrêté de la municipalité auprès du tribunal administratif de Paris.

Motards et automobilistes main dans la main
Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne de la colère des motards qui ont été nombreux à se mobiliser pour la première Nuit 2-roues du 8 juillet.

Les automobilistes ont rejoint le mouvement de contestation contre la politique mise en place par Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargé des transports et élu EELV (voir la vidéo de l’interview de Christophe Najdovski pour Moto Magazine).

Interdictions évolutives
Une mobilisation des plus légitimes compte tenu du caractère évolutif des interdictions de circulation. La mairie a dès lors annoncé qu’au 1er juillet 2017, ce ne seront plus les seules voitures d’avant 97 qui seront persona non grata dans la capitale mais aussi toutes celles alimentées au diesel antérieures à Euro 3 (mises en circulation avant le 1er janvier 2006). Quant aux motos, si nous ne connaissons pas encore avec précision le détail du planning des interdictions, nul doute qu’à terme la mairie tentera d’exclure de plus en plus de deux-roues de son territoire.

Réunion de rentrée
Pour préparer la rentrée, qui sera probablement placée sous le signe de l’action, la FFMC-PPC a déjà prévu une réunion ouverte à tous. Elle se tiendra le jeudi 1er septembre 2016 à 20h30 au 8 rue Jean-Jacques Rousseau à Montreuil. Venez nombreux.

Et si vous brûlez d’impatience de militer pour la défense de la moto, vous avez aussi la possibilité de rejoindre les apéros motards organisés chaque vendredi à la Bastille.

Depuis le 1er juillet 2016, qu’ils soient essence ou diesel, les véhicules particuliers mis en circulation avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires mis en circulation avant le 1er octobre 1997 et les deux/trois-roues motorisés mis en circulation avant le 1er juin 1999 seront interdits dans Paris, en semaine, de 8 heures à 20 heures.
Une mesure qui va toucher entre 300 000 et 600 000 propriétaires de véhicules sur toute l’Ile-de-France.

Complément d’information

- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com, rubrique Défense des motards/2-roues en ville
- Nuit 2-roues à Paris, le succès preuve de la colère des motards

 

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous soutient, soutenez la FFMC en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité