En images

Ce samedi 21 octobre, la FFMC 30 a donné rendez-vous aux motards au stade des Costières de Nîmes à 13h30.
A 14h30 le cortège, fort de 300 manifestants, part pour un tour en centre ville, en faisant un arrêt de 10 minutes sur le périphérique bloquant ainsi la sortie de l’autoroute A9, la route d’Alès et celle de Montpellier. Cette petite pause a suffi à engendrer un bouchon énorme sur ces 3 axes.

La préfecture fait la sourde oreille
Un autre arrêt a été fait sur le boulevard Victor Hugo et Arènes de Nîmes et là aussi 10 minutes ont suffi à bloquer la circulation sur « l’écusson », le centre ville étant un immense rond point tournant en sens unique. Puis les motards en colère ont fait un dernier arrêt devant la préfecture. Malheureusement aucune revendication n’a pu être déposée ; ni le préfet, ni son directeur de cabinet n’ont jugé utile de recevoir la FFMC du Gard.
Le cortège est ensuite reparti vers le stade des Costière où la manifestation s’est dispersée.

 

- Retrouvez tous les comptes rendus sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/Manifestations FFMC
- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/2-roues en ville

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité