Les restrictions de circulation excluent de nos villes les motos mises en circulation avant juin 2000 et les autos d’avant 1997. D’ici 2020, ce sont tous les véhicules de plus de 5 ans qui risquent d’y être interdits. Ils deviendront de fait invendables.

La moto, une solution, pas une pollution
La FFMC conteste ces mesures qui ne sont un remède, ni à l’amélioration de la qualité de l’air, ni à la congestion urbaine. Elles restreignent de surcroît le droit fondamental de chacun à se déplacer. La fédération a insisté sur les qualités de la moto en matière de déplacement urbain. Le deux-roues motorisé représente aux yeux des militants une solution, non une pollution.

Manifestation d’information
Les premiers motards se sont rendus sur la place de la Joliette, prés du port et des docks de Marseille, dès 13h. 150 environ sont passés sur la place au fil de l’après midi. Vers 14h30, François, coordinateur adjoint de la FFMC 13, rappelait les raisons de cette manifestation et ses modalités. La fédération des Bouches-du-Rhône a opté pour une manifestation statique, sans roulage. Elle entendait ainsi sensibiliser l’ensemble des usagers de l’espace urbain, les médias et les élus de ses revendications. Les militants se sont répartis le tractage vers les carrefours autour de la place afin de toucher le plus grand nombre d’usagers possible : automobilistes, motocyclistes, scootéristes, cyclistes, piétons, chauffeurs d’autobus ou de tramways...

L’intérêt des médias pour le combat des motards
A noter la présence très significative des polices nationales et municipales, des RG, de la RTM (Régie des Transports Métropolitains) et du PC Croisières. Les médias, également nombreux (AFP, Radio France Bleu Provence, France 3 Provence Alpes), n’ont pas hésité à solliciter les représentant de la FFMC pour connaître les raisons de leur colère. Une couverture médiatique bien plus conséquente que celle à laquelle sont habitués les très nombreux usagers de motos ou de scooters dans l’espace de l’agglomération marseillaise. Comme le soulignait un responsable de la FFMC 13 : « Chacun s’interrogera sur la hauteur de son engagement personnel lorsqu’il sera confronté aux restrictions de circulation. Quoi qu’il en soit la Fédération restera vigilante et active pour faire entendre que la moto est une solution, pas une pollution. »

 

- Retrouvez tous les comptes rendus sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/Manifestations FFMC
- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/2-roues en ville

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité