En images

visuel visuel

L’antenne des Alpes-Maritimes de la FFMC se félicite d’avoir réuni près de 300 motards, lors de la manifestation qu’elle a organisée à travers les Alpes-Maritimes, le 10 juin, contre les mesures anti-moto de l’ancien gouvernement.

À Grasse, le cortège s’est formé en présence du maire Jérôme Viaud, sympathisant avec les motards. Il a annoncé qu’il souhaitait consulter les associations et moto-clubs afin d’élaborer des infrastructures routières adaptées et de les rendre moins accidentogènes. L’élu s’est montré satisfait de la mobilisation et de la motivation des motards réunis dans sa ville.

Le cortège de manifestants a ensuite rejoint à deux-roues le groupe constitué autour de Cannes ; il s’est fait entendre jusqu’au Palm Beach sur la Croisette. Puis les motards en colère ont retrouvé, sur le port Vauban, les manifestants antibois, pour se diriger vers Cagnes-sur-Mer et Nice, où le rassemblement arrivait Place Masséna.

Le coordinateur de l’antenne FFMC 06, David, et ses délégués ont clôturé la manifestation en rappelant les principales revendications contre ce qu’ils considèrent être de la motophobie de la part du gouvernement. Le énième changement de format de la plaque d’immatriculation moto, le 1er juillet prochain, en est l’illustration. Comme les radars embarqués dans des véhicules banalisés qui seront bientôt conduits par des prestataires privés.
« Assez de la sécurité rentière ! » ont clamé les motards en colère.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité