Aux côtés de Cardo ou Cellular Line, les intercoms/ kits mains-libres Sena tentent de se faire un nom en France. La qualité des produits est à coup sûr un atout.

Nous avons testé le SMH10 (il existe un SMH5, moins sophistiqué) disponible en deux versions, avec ou sans perche selon que la pince support est installée sur un jet ou un intégral. Cette faculté d’adaptation est d’ailleurs un point fort.

Le coffret comporte, entre autres, des cales d’épaisseur pour les écouteurs, des pièces de rechange et le nécessaire de montage. À noter l’existence d’une assistance réactive (contactée pour la mise à jour de l’audio en français).

À l’usage, on se familiarise très vite avec le volumineux commutateur manipulable avec des gants. L’autonomie (1 semaine en mode intensif), largement supérieure à celle du smartphone, est confortable.

La qualité audio est très bonne jusqu’à 80 km/h, mais la portée de moto à moto déçoit (300 m au lieu des 900 annoncés). Le micro filtre parfaitement les sons ambiants. Quant aux tarifs, ils sont identiques à ceux de concurrents équivalents.

Publicité

Commentaire (1)

Publicité