En images

Attirer l’attention des autres conducteurs
Une forme en étoile originale, une série de clignotements rapides lors d’un freinage : ces deux caractéristiques, inhabituelles dans l’environnement routier, attirent immanquablement l’attention des autres conducteurs. Si les leds de ce feu de stop pour casque sont très lumineuses, le faisceau pèche par son étroitesse, ce qui tend à diminuer son efficacité au-delà de 50 mètres.

Paramétrage simple
Ce module N-Com, une marque du groupe Nolan, se paramètre sans avoir à installer d’application sur son smartphone. Le premier réglage concerne la sensibilité qui autorise trois niveaux de déclenchement, le plus faible n’activant le clignotement que lors de freinages très appuyés. En zone urbaine, le niveau le plus réactif se montre adapté aux nombreux petits freinages inhérents à la densité de véhicules, sans générer pour autant des allumages intempestifs.

Adapté aux circonstances de roulage
Toujours en pressant simplement le bouton de sélection, il est possible d’adapter le degré de visibilité aux circonstances. Ainsi les bras repliables peuvent rester allumés en permanence ou clignoter, puis se joindre à la barre verticale pour signaler un freinage.
Un mode « veille », actif après 60 secondes, dispense d’éteindre le module qui se réveille au premier mouvement du casque.

Tarif élevé
Léger (50 g), ce module est imperceptible lors de la conduite et sa fixation n’appelle aucune critique. Temps de charge et autonomie sont conséquents. Ce module est disponible muni d’un intercom (M1) ou adapté à quelques casques Nolan (N100-5, N104, N44, N40).

Reste que le tarif de 85 € reste élevé pour un système en apparence simple de conception et à la qualité perçue peu valorisante. Il ne reste qu’aux automobilistes à regarder de préférence devant eux plutôt que de plonger le regards dans leur smartphone.

Infos : Nolan, 01 43 43 03 22 ou info@nolanfrance.fr

Publicité
Publicité