OA : Je suis content que des jeunes comme lui, mais aussi Florian Marino, Alex Baldolini, Sheridan Morais viennent bousculer l’ordre établi en Endurance. C’est l’avenir. David, comme les autres, ont tendance à rentrer trop vite en courbe et se retrouvent trop larges à la sortie. Ils passent tous par une période d’apprentissage et adaptation.

MM : Qui sont les favoris en Superstock ?

OA : Si tout se passe bien pour eux, la 72 du Junior Team est intouchable ici au Mans, mais je pense aussi à la Suzuki du Team Motors Events, à la BMW du Team Penz-13, à la Kawasaki 33 de Louit Motos et… à nous ! On veut la victoire.

MM : Olivier, allons, donne-nous ta moto favorite pour la victoire finale de ces 24H du Mans.

OA : Je suis sûr que la Yamaha du GMT94 sera demain sur la plus haute marche du podium.

MM : Tu dis ça parce que c’est une Yamaha comme la tienne…

OA : Non, c’est l’équipe la plus homogène, surtout au niveau des pilotes. Ils ont beaucoup d’expérience et n’oublions pas qu’ils bénéficient d’un appui sans faille de Michelin.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité