En images

Enduropale 2013 : l’équipe du team des ados Enduropale 2013 : le style qui monte ! Touquet 2013 : KX préparer pour favoriser le couple Le Touquet 2013 : Jamet, généreux et tenace !

Mm.com : Cela n’a pas été dur pour les parents de stopper la scolarité de leurs enfants ?

JH : Oui, bien sûr, c’est difficile autant pour leurs pères que pour leurs mères. Mais on ne peut pas faire les choses à moitié et ça, tout le monde l’a compris. Nous nous sommes donné une année pour voir et c’est seulement à la fin que l’on décidera si cela vaut le coup ou pas de continuer.

Mm.com : Comment le team VHR est-il structuré ?

JH : C’est une structure volontairement réduite pour des soucis d’économie, mais aussi pour plus d’efficacité. Outre Alexis et Germain, les deux pilotes, il y a leurs pères (Bruno et Benoît), deux mécaniciens (Jérémy et Thibault) et moi-même. Nous avons un camion aménagé (atelier/couchette) de 19T, une base de préparation en région parisienne et un circuit de cross pour les tests et les entrainements. C’est Kawasaki Motor France qui fournit les motos, mais aussi les pièces et l’assistance technique.

Mm.com : Ce n’est donc pas un team amateur… Quel est votre budget pour cette année 2013 ?

JH : Outre le Ch. d’Europe (8 épreuves), nous sommes engagés en Ch. de France Elite (6 épreuves), en Ch. de France Supercross et dans certaines épreuves de renom comme le Touquet. Au total nous disposons de 180 000 euros. Cette somme provient en partie des partenaires, mais aussi des familles. À signaler aussi que nos deux mécaniciens sont salariés.

Mm.com : Avec ton expérience, pense-tu que ces deux jeunes peuvent dans un court avenir intégrer l’élite du moto-cross mondial ?

JH : Oui, j’en suis convaincu car à 16 ans, l’un comme l’autre, ont les potentialités nécessaires pour percer au niveau européen dans un premier temps. Ensuite, pour viser plus haut, il leur faut de l’expérience et surtout beaucoup de travail. Ils se positionnent actuellement dans les cinq meilleurs pilotes en France.

Mm.com : Quels sont leurs atouts et leurs faiblesses ?

JH : Malgré un niveau assez proche, ils sont très différents l’un de l’autre. Alexis par exemple, possède une très bonne technique de pilotage, alors que Germain possède un mental à toute épreuve. En roulant ensemble, surtout pendant les entrainements, chacun arrive à progresser en piochant sur les qualités de l’autre.

Mm.com : Quels sont vos perspectives pour cet Enduropale Jeunes ?

JH : C’est pour nous un entrainement en vue de la saison de cross. En France, il n’y a pas beaucoup d’endroits où s’entrainer sur le sable alors, on en profite. Pour cette course nous avons des KX 250 stock. Seuls le boitier électronique et l’échappement ont été modifiés pour avoir un peu plus de couple à bas et moyens régimes. Quant aux suspensions, nous avons fait en sorte de les rendre plus fermes.

Après une course où nos deux jeunes se sont surtout "fait plaisir", comme ils disent, Germain et Alexis se classeront respectivement quatrième et cinquième de l’Enduropale Jeunes 2013.

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité