Mariole
Bon, OK, le gamin faisait sérieusement le mariole au guidon de son supermot’ rouge et noir. Au départ, il voulait sans doute épater la galerie. Gazzz et wheeling devant le lycée de la Coudoulière. La police pointe le bout de son nez. Le minot de 15 ans prend la fuite. Évidemment, ce n’était pas malin et évidemment il s’est fait coincer. Le commissaire a indiqué à Var-Matin : « Refus d’obtempérer, conduite en sens interdit, mise en danger délibérée de la vie d’autrui, rodéo urbain… Il y avait quand même matière ».

Moto en sursis
Le jeune a passé la nuit en garde à vue et le parquet a ordonné la confiscation de son 50 cm3 et non sa destruction comme croit le savoir Var-Matin. Le commissaire espère que cette sanction « exemplaire » marquera suffisamment les esprits pour décourager les amateurs de rouar’ d’y revenir. Un policier motard du commissariat de Sanary nous explique au téléphone « Nous sommes d’autant plus sensibles à ces questions de rodéos urbains qu’un jeune s’est tué à moto en juin exactement au même endroit en heurtant un candélabre. Nous voulons surtout éviter d’autres drames ».

Loi durcie
La dureté de la sanction - une nuit en GAV à 15 ans - est un premier effet du durcissement de la loi contre les rodéos urbains du 6 août 2018. L’Assemblée nationale a en effet adopté un texte qui classe les rodéos urbains dans la catégorie des délits et non plus dans celle des infractions. Résultat : un alourdissement sensible des peines. Alors que les amateurs du genre risquaient jusqu’alors une contravention, ils s’exposent désormais à 1 an d’emprisonnement et à 15 000 € d’amende (et plus si commis en réunion, et encore plus si commis sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiant).
« On peut désormais être déféré au parquet et être placé en garde à vue ». La loi permet également la saisie du véhicule et sa mise sous scellé. Dans les cas les plus extrêmes – « essentiellement pour des multirécidivistes » détaille notre policier – la destruction du véhicule peut également être ordonnée par la juge. À bon entendeur !

Publicité

Commentaire (1)

Publicité