Il doit se contenter de la troisième place du classement général et pointe au septième rang du classement provisoire.

Première apparition en Championnat MX3 et premier podium (2e / 2e) pour le pilote officiel Yamaha Motor France, Cyrille Coulon.
- Performance d’autant plus remarquable que 48 heures auparavant, l’autre « Picard volant » roulait du côté de Toulouse en Championnat de France Elite. Toujours dans le sillage d’Allier lors des deux manches, Coulon ne parvint jamais à s’imposer à la régulière, sans doute par trop de gentillesse envers son ami, mais s’estime très heureux de sa place.

Le Belge Breugelmans récupère donc la victoire finale pour un petit point. Sans avoir dominé les débats, il faut bien avouer que le pilote KTM JM Racing n’est jamais loin de la tête pour autant (3e / 1er). Lors de la première manche, il reste dans l’aspiration des deux « frenchies » et tente bien de se mêler à la lutte.
- A certains moments, il ne faut pas parler de duel mais de lutte à trois tant les hommes sont proches, ce qui enthousiasme l’assistance.

Mieux parti que ses compères d’un jour en seconde manche, il s’envole vers la gagne en profitant du mano à mano tricolore. Il profite aussi de l’occasion pour refaire un peu son retard sur le leader du classement provisoire, l’Italien Christian Beggi.

Ce dernier, pilote du team Honda Martin et vainqueur du GP précédent couru en Italie, joue les épiciers en attendant des jours meilleurs (4e / 3e) et limite la casse en conservant cinq unités d’avance sur le Belge.

Clôturant le top 5, le Champenois Christophe Martin, second pilote Husqvarna SIMA, réalise également une belle course (7e / 4e) et se retrouve à égalité de points avec son équipier au classement provisoire à la septième position.

Europe MX2 : Teillet taille patron

A l’instar de ce qui se passe en MX3, les courses du Championnat d’Europe sont très disputées et les pilotes nationaux peuvent compter sur le soutien inconditionnel des spectateurs.

A ce petit jeu, il est évident que Valentin Teillet recueille le maximum des suffrages et que le public en fit son chouchou d’un jour.
- Il faut bien avouer que le jeune homme se défonce pour être ainsi soutenu. Vainqueur de la première manche après s’être défait de son compatriote Loïc Larrieu, le pilote KTM JM Racing prend la seconde place en deuxième manche au terme d’une belle remontée suite à un départ moyen.
- Il s’adjuge le classement général et conforte à l’occasion son leadership au classement provisoire avec 24 points d’avance sur Larrieu.

Vainqueur de la seconde manche, le Suisse Arnaud Tonus s’empare de la seconde place du podium final. Leader au début de chacune des manches, le jeune pilote KTM aurait pu jouer le Grand Prix à Teillet s’il n’avait flanché lors du premier round pour finir cinquième.
Surprise de ce début d’année à cet échelon malgré ses nombreux titres nationaux, l’Espagnol José Butron Oliva, se positionne au troisième rang final (3e / 3e) en montrant une belle adaptation à la piste française.
- Sans doute est-ce dû à la chaleur et la piste dure qui lui ont rappelé son pays natal. Vainqueur du premier Grand Prix de la saison, le pilote Yamaha conserve la troisième place du provisoire.

Le pilote Kawasaki CLS, Loïc Larrieu finit à la quatrième place du général et effectue la mauvaise opération du week-end dans l’optique du Championnat. Un temps leader de la première manche en doublant Tonus, il doit laisser filer Teillet pour la gagne quand sa pédale de frein se bloque dans une ornière et qu’il cale.
- Auteur d’un très mauvais départ en seconde manche, il cravache pour remonter quatrième. Mauvaise nouvelle de plus : Au soir de l’épreuve, il ressent de fortes douleurs au dos causées par une chute en Italie, le week-end précédent.

Comme en MX3, la France place trois pilotes dans les cinq premiers. En EMX2, c’est Loïc Rombaut (Kawasaki), membre de l’équipe de France Espoir, qui occupe cette place (5e / 7e).
A noter la blessure de Cédric Soubeyras, Champion de France Junior 2007, lors des essais libres, qui se fracture deux doigts.

Prochaine épreuve au Portugal, les 17 et 18 mai 2008.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité