Après une 1ère édition réussie l’an dernier, le Racing Auto Moto Passion, nous propose, cette année, un Rallye des Coteaux peaufiné, notamment pour ce qui concerne le parcours routier.

493 km et 12 spéciales
Première évolution de ce Rallye des Coteaux 2018 par rapport à l’édition précédente : un kilométrage sérieusement revu à la hausse. La première étape fait 269 km, la seconde, 224 km. Les organisateurs proposeront aussi trois parcours routiers différents et deux boucles à chaque tour empruntant les deux spéciales, soit un total de douze spéciales. Celles-ci seront identiques à celle des Plats (3,3 km) — dont le bitume est flambant neuf — et à celle — très technique et accidentée — des Amboulons (3,2 km), plutôt typée « monocylindre »…

Les « points chauds »
En examinant les classements provisoires des catégories où ça va chauffer, on s’arrêtera tout d’abord sur les catégories Elite et Maxi-Rallye SW-Motech où Julien Toniutti (Aprilia 1100 Tuono V4) a pris quelques longueurs d’avance (19 points). Cela devrait obliger son principal adversaire, le champion en titre Bruno Schiltz (Aprilia 1100 Tuono V4) à le devancer lors des quatre dernières étapes du championnat. Voilà pour la théorie, car en rallye tout peut arriver. Ainsi d’autres pilotes pourraient s’intercaler entre les deux hommes, tel Romain Cauquil (KTM Duke 690 R) qui, épreuve après épreuve, monte en puissance. Derrière, d’autres viseront aussi le podium avec le duo Assemat / Gratiot (Yamaha MT 10 SP), Luc Breban (Husqvarna 701 SM) et Damien Lauret (BMW S1000R).

Chez les Rallyes 1, Kevin Cheylan (Ducati 937 Hypermotard) a pris un petit avantage sur Maxime David (Kawasaki ZX6R), alors qu’en Rallye 2, Romain Cauquil a une confortable avance de 50 points sur les trois Husqvarna 701 SM de Luc Breban, Tanguy Brebion et Jean-Mary Aulas.
En catégorie Anciennes, rien n’est fait même si Richard Pigeat (Suzuki GS 1000 S) a une douzaine de points d’avance sur Thierry Pras (Kawasaki 250 S1). En catégorie Classiques, on jouera également serré entre les Honda 600 CBR de Johan Daval et Jean-Luc Duris qui encadrent la BMW R80 du second, Éric Fortin.
Enfin ce sera très chaud chez les Vétérans où Yves Constantin sur sa belle Kawasaki Z900 RS devance d’un petit point Christophe Overney (Husaberg 450 FE)

Voilà qui annonce une épreuve particulièrement relevée sur les routes ardéchoises. Rendez-vous donc à partir du 7 septembre à Mauves pour cette 2e édition.

Le site du rallye des Coteaux
Les résultats en ligne ici

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité