En images

visuel
JPEG - 57.4 ko
Une centaine de motards enguirlandés, menés par des Pères Noël, ont manifesté samedi 11 décembre, place du commerce

Le Ministère des Transports peut-il rester aveugle devant la désapprobation de cette mesure par une majorité des usagers de la route ?

Denis Chaimbault, président de la FFMC 44, souligne l’appui récent de la branche deux-roues du CNPA (Conseil National des Professionnels de l’Automobile) « qui n’est pas favorable à cette initiative » Aussi, le rapport MAIDS (Etude approfondie de l’accidentologie deux-roues), récemment rendu public par l’ACEM (Association des Constructeurs Européens de Motocycles) et financé, en partie, par la commission européenne du transport, constate que dans 70% des cas d’accidents où l’automobiliste est responsable, ce dernier ne perçoit pas le deux roues. « Les conclusions de cette étude, à l’encontre de la politique de sécurité routière en France, confirment nos propos,... » « ... quand tous les usagers allumeront leurs codes de jours, les motards seront encore moins reconnus », souligne le porte parole.

Le cortège s’est ensuite dirigé aux abords du marché de Noël où ces motards étincelants, tout en jetant des confettis, ont distribué des tracts, Place du commerce.
« On ne va plus chercher les signataires, il viennent vers nous pour signer ! » précise Joseph, l’un des membre de la FFMC 44.
Ensuite, le rassemblement s’est dispersé devant la Préfecture où l’inscription : « Feux de jours pour tous = danger » a une fois de plus été taguée.

Alain LE POUPON - Correspondant 44

Prochain rassemblement, le 22 janvier 2005.
Journée porte ouverte du 15 janvier 2005 de 14h à 19h, dans les locaux de la Mutuelle des Motards, rue Hélène boucher, ZAC du Forum à Orvault.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité