Qui aurait cru qu’un jour je vivrais une aventure si incroyable ? C’est vrai, j’ai toujours rêvé de voyager à moto mais malgré mon amour pour les voyages, l’adrénaline et la sensation de liberté propres aux deux-roues, je n’ai pas (encore) mon permis moto.

Vous l’avez deviné, ce qui me semblait être un frein à la réalisation de mon rêve ne m’a finalement pas empêchée de passer outre pour vivre une des expériences les plus belles de ma petite vie.

Première à moto
En juillet 2015, j’entamais mon cinquième mois de voyage au Vietnam après avoir passé les quatre précédents entre l’Inde, le Népal, la Birmanie et le Cambodge. Cette fois, j’étais bien décidée à me faire ce périple à moto, même sans permis et même sans avoir conduit de 2-roues auparavant.

Bon ok, je me suis fait la main sur des scooters à maintes reprises mais je reconnais que l’idée de passer les vitesses à moto et de devoir coordonner chacun de mes membres m’inquiétait un tout petit peu…

Honda Win 100
Finalement, l’envie de réaliser mon rêve était beaucoup plus forte et je me suis lancée en plein cœur de la jungle routière d’Ho Chi Minh City pour apprendre à conduire la moto, une Honda Win 100 qui est devenue mienne, après deux tours de 5 minutes et en échange de 270 dollars !

L’achat d’une Honda Win au Vietnam tourne entre 200 et 300 dollars et d’après les Vietnamiens, il semblerait que ce soit la moto idéale pour découvrir ce pays. Cette bécane, bien que rarement d’origine, est une véritable petite merveille qui fait largement son travail autant sur du plat que dans les montées et descentes montagneuses, ou encore sur les pistes les plus dingues possibles.

La preuve, je n’avais jamais conduit de moto avant de faire ce trip, et je dois dire que je me suis plutôt bien débrouillée dans chaque situation et, croyez-moi, je n’ai pas seulement roulé sur du plat, loin de là...

Quelques frayeurs…
Je me suis bien fait quelques frayeurs, mais toujours avec plus de peur que de mal. Sous des pluies diluviennes, dans les nuages, sur des pistes boueuses, en montagne, au bord de la mer… ma « fausse » Honda Win a assuré et m’a été fidèle du début à la fin de mon voyage qui s’est étendu sur près de 3 400 km.

La seconde partie du récit de Cynthia est à découvrir par ici

Cynthia a créé le guide numérique Notmad

Cynthia Castelletti, 29 ans, a voyagé à moto au Vietnam, en solo, deux fois.
- La première fois : 1 mois en juillet 2015, d’Ho Chi Minh Ville à Sa Pa puis Hanoi soit environ 3 400 km, elle n’avait jamais conduit de moto auparavant mais s’est quand même lancée car c’était son rêve !
- La seconde fois : 2 mois entre novembre 2016 et janvier 2017, essentiellement dans le nord du Vietnam sur environ 3 200 km. Elle a voulu refaire ce voyage pour en profiter plus longuement, découvrir d’autres endroits du pays et aussi apporter plus de détails à son guide de voyage à moto au Vietnam qui s’appelle NotMad : notmad.fr.

Il s’agit d’un guide numérique (format pdf) qui permet de se documenter sur le voyage à moto dans ce pays. Il est disponible au prix de 14,90 €.
Pour suivre les aventures de Cynthia, ça se passe sur son blog : www.zetravelerz.com

Publicité

Commentaire (0)

Publicité