Artisan spécialisé dans la restauration et l’entretien des motos anglaises d’autrefois, Laurent Romuald de Machines et Moteurs ne décolère pas. Il faut dire que ce titi parisien du 11e arrondissement va être triplement pénalisé par les restrictions de circulation dans la capitale : une fois en tant que motard parisien, deuxième fois parce que son atelier où il se rend six jours sur sept est situé à une vingtaine de kilomètres en banlieue nord et la troisième fois en tant que professionnel, dans un atelier dont les clients sont également des motards qui vont devoir mettre leur bécane au rencard.

Laurent, ça n’a pas l’air de t’emballer, ces restrictions de circulation… t’aimes pas ça, l’écologie ?
Je n’appelle pas ça de l’écologie, c’est plutôt de la dictature ! C’est de la fausse écologie de parisien… Avec nos motos réparables et durables, on va se retrouver tricards pendant que le lobby de l’industrie agroalimentaire continue à nous empoisonner avec ses pesticides, ses légumes irradiés, toutes les saloperies phytosanitaires… et le Najdovski, avec ses véhicules électriques qui roulent au nucléaire, il va me dire que je pollue ?

Au moins, nos motos ne roulent pas au gasoil et les motos anciennes que j’entretiens sont réglées aux p’tits oignons. Mes clients sont très inquiets : que vont devenir les petites merveilles qu’ils bichonnent depuis des années si on n’a plus le droit de s’en servir, des modèles qu’ils ont su préserver de la destruction, des bécanes qui créent du lien social, du bonheur ?

La solution pour mieux respirer, ce n’est pas de supprimer quelques motos en ville, ce serait plutôt de supprimer les écolo-politiciens qui passent leur temps à tout vouloir interdire ! En tout cas, après le 1er juillet, je continuerai à rouler à moto… non seulement parce que je n’ai pas l’intention de me soumettre, mais aussi parce que pour aller de mon domicile à mon travail, y’a pas mieux que la moto !

Complément d’information

- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com, rubrique Défense des motards/2-roues en ville

Publicité
Publicité