Ce sont plus de 500 motos pour 700 motard(e)s qui s’étaient donnés rendez-vous ce samedi 16 avril à 14h sur le parking du campus Edouard-Herriot à Sainte-Savine dans l’Aube.

Au rythme du rugissement des moteurs, des klaxons et des rupteurs, le cortège s’est lancé à l’assaut de l’agglomération troyenne en passant notamment par l’avenue Galliéni, le boulevard Victor-Hugo, la chapelle Saint-Luc, le boulevard Chomedey-de-Maisonneuve pour parvenir aux abords de la préfecture de l’Aube, place de la Libération, sous les applaudissements de la population.

Sur ce parcours, les militants sont passés à l’abordage de quatre centres de contrôle technique Dekra, Norisko et Auto Control pour y apposer des banderoles portant leurs slogans et des panneaux indiquant leur farouche opposition à une telle mesure. Le dernier centre visité a été vaporisé d’un nuage de plumes, symbolisant le refus des motards de se laisser plumer par une mesure sans aucune incidence sur l’accidentalité routière.

Une délégation a été reçue par le directeur de cabinet du préfet. Elle a pu faire valoir le refus des motards du contrôle technique moto, démonter les arguments fallacieux tentant de le légitimer et rappeler leurs préconisations pour une vraie sécurité routière. À savoir, et entre autres, le doublement des rails de sécurité et l’instauration d’une TVA à 5,5 % sur les équipements de sécurité (casque, blouson, gants, bottes, etc.).

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la Boutique Motomag.com

- Commandez le tee-shirt « Stop au contrôle technique »

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité