Après une 12e et ultime étape contenant une courte spéciale de 64 km et 700 km de liaison jusqu’à Buenos Aires (Argentine), le 14 janvier, Sam Sunderland a remporté son tout premier Dakar, pour sa 3e participation, et permet au team officiel KTM de conserver le trophée à la maison. Devançant son coéquipier Matthias Walkner, le Britannique savoure à 27 ans cet aboutissement, après deux abandons.

JPEG - 112.1 ko
Sam Sunderland, vainqueur en moto, et Stéphane Peterhansel, vainqueur en auto du Dakar 2017.

Barreda peut s’en vouloir
Une nouvelle fois très en forme, Joan Barreda a décroché sa 4e victoire, le 13 janvier lors de la 11e étape de ce Dakar entre San Juan et Rio Cuerto, mais ne pourra empêcher Sam Sunderland de remporter son premier titre. Pénalisé d’une heure en première semaine, le pilote officiel Honda regrettera longtemps son entorse au règlement.

Côté français, longtemps 6e du général, Xavier de Soultrait a vécu une terrible fin de Dakar. Après s’être égaré le 12 janvier et avoir perdu près d’une heure, le pilote, qui ambitionnait la victoire en début de rallye, a trainé un problème moteur sur sa Yamaha toute la deuxième partie de journée et perdu plusieurs heures. Le soir du 13 janvier, il chutait au-delà de la 20e place au classement général.

Pas de podium pour 48 secondes d’écart...
Son coéquipier chez Yamaha Adrien Van Beveren a bien failli réussir à finir ce Dakar sur la 3e marche du podium. Mais il a reçu un véritable coup de massue le 13 janvier au soir en apprenant la pénalité d’une minute infligée par la direction de course à son égard pour excès de vitesse durant l’étape 11.

Le Français a en effet attaqué comme un beau diable pour réussir à récupérer sa place sur le podium du général face à Gerard Farres et devançait le pilote KTM de 12 secondes, avant d’être pénalisé. Avec un écart repassé à 48 secondes avant le sprint final de 64 km, l’officiel Yamaha n’a rien pu faire…

Le pilote du team Husqvarna, « Pela » Renet, termine 7e à une heure du vainqueur.

Honorables prestations des pilotes Sherco
Les deux pilotes du team Sherco TVS Rally Factory, Joan Pedrero et Adrien Metge, se sont classés 13e et 22e au classement général.

Côté quad, Ignacio Casale empoche le dernier sprint, mais c’est bien Sergey Karyakin qui aura survolé la catégorie pour lui aussi vivre une 1e à Buenos Aires.

Dakar 2017 : classement des motos après la 10e étape

PiloteMotoTemps
1 SUNDERLAND (EAU) KTM 450 RALLY REPLICA 32h06’22"
2 WALKNER (AUT) KTM 450 RALLY REPLICA à 32’00"
3 FARRES GUELL (ESP) KTM 450 RALLY à 35’40"
4 VAN BEVEREN (FRA) YAMAHA WR450F à 36’28"
5 BARREDA BORT (ESP) HONDA CRF450RALLY à 43’08"
6 GONCALVES (POR) HONDA CRF450RALLY à 52’29"
7 RENET (FRA) HUSQVARNA FR 450 RALLY à 57’35"
8 CAIMI (ARG) HONDA CRF450 RALLY à 1h42’18"
9 RODRIGUES (POR) YAMAHA WR450F à 2h03’06"
10 RODRIGUES (POR) HERO SPEEDBRAIN 450 RALLY à 2h19’37"

Publicité

Commentaire (0)

Publicité