La 4e étape du Dakar 2017 entre San Salvador de Jujuy (Argentine) et Tupiza (Bolivie) aura été fatale aux ambitions du tenant du titre Toby Price, victime d’une chute à haute vitesse. Son coéquipier de KTM, Matthias Walkner, a assuré l’intérim en arrachant la victoire des mains de Joan Barreda (Honda), leader de la course.

Ce dernier a même écopé d’une pénalité d’une heure qui le fait rétrograder à la 9e place au classement général du rallye-raid.

Walkner n’a jamais lâché
Durant cette 4e étape, Matthias Walkner n’a jamais lâché face à un Joan Barreda sur un nuage depuis deux jours. L’Autrichien est parvenu à remonter sur son adversaire espagnol dans les derniers kilomètres boliviens pour finalement décrocher sa deuxième victoire sur le Dakar après celle remportée en 2015. Après deux abandons, le voilà peut-être mûr pour un beau résultat à Buenos Aires.

Chute à plus de 90 km/h
Triste journée pour Toby Price. En tête dans la dernière partie de la spéciale, l’Australien a perdu le contrôle de sa KTM à plus de 90 km/h et s’est fracturé le fémur gauche. Dakar terminé pour le vainqueur 2016. Sa succession reste des plus ouvertes. Barreda semblait le mieux parti pour l’emporter mais la pénalité dont il a écopé l’obligera à sortir de grosses étapes pour remonter au classement.

L’œil dans l’objectif
Les concurrents entament une série de cinq étapes sur le haut plateau bolivien Altiplano, 2e plus haut plateau du monde après le Tibet. Une rapide acclimatation à l’altitude est donc requise, avec des spéciales comprises en 3 500 et 4 000 m.

Une altitude où l’on n’est pas habitué à trouver des dunes, mais c’est pourtant le défi qui attendait les pilotes aujourd’hui. Ajoutons à cela une fin d’étape marquée par une navigation délicate, le tout après 400 km de spéciale !

Quads : le gros contingent sud-américain
22 des 37 quads engagés le sont par des pilotes Sud-Américains. Ces derniers ont d’ailleurs remporté les quatre premières étapes avec le Brésilien Marcelo Medeiros, les Argentins Pablo Copetti et Gaston Gonzales ainsi que le Bolivien Walter Nosiglia. Le leader du général, Ignacio Casale, est lui Chilien.

Dakar 2017 : Top 10 moto après la 4e étape

PiloteMotoTemps
1 QUINTANILLA (CHL) HUSQVARNA FR 450 RALLY 12h54’02"
2 WALKNER (AUT) KTM 450 RALLY REPLICA à 2’07"
3 SVITKO (SLQ) KTM 450 RALLY REPLICA à 5’52"
4 SUNDERLAND (EAU) KTM 450 RALLY REPLICA à 6’12"
5 FARRES GUELL (ESP) KTM 450 RALLY à 12’02"
6 DE SOULTRAIT (FRA) YAMAHA WR 450 F à 12’38"
7 VAN BEVEREN (FRA) YAMAHA WR450F à 14’50"
8 RENET (FRA) HUSQVARNA FR 450 RALLY à 15’13"
9 BARREDA BORT (ESP) HONDA CRF450RALLY à 41’41"
10 DUPLESSIS (ARG) KTM 450 RALLY EXC à 42’15"

Publicité

Commentaire (0)

Publicité