La Dakar 2014 est endeuillé ce vendredi 10 janvier. Le pilote belge Éric Palante a été retrouvé mort ce matin, au kilomètre 143, par le camion-balais. Les circonstances sont, à l’heure où nous écrivons ces lignes, encore inconnues.

Éric Palante était un motard chevronné qui participait à son 11e Dakar. Il avait d’ailleurs pour ambition de remporter le classement malles-motos (championnat sans assistance) et connaissait parfaitement l’épreuve. Il a été signalé la dernière fois par l’organisation lorsqu’il avait été ravitaillé en eau dans l’après-midi.

Les épreuves de cette édition 2014 du Dakar semblent particulièrement difficiles. Plus encore avec cette 5e épreuve qui, rappelons-le, a été amputée de deux spéciales. Si les leaders montrent déjà quelques signes de faiblesse, il est évident que le reste des participants souffre autant.

Jeudi, deux journalistes argentins ont trouvé la mort alors qu’ils couvraient la compétition. Agustin Mina, un étudiant en journalisme de 20 ans et Daniel Ambrosio, un amateur de course de 51 ans, ont chuté dans un ravin à bord de leur véhicule.

Trois morts en six jours de compétition, le bilan est déjà lourd pour ce début de Dakar…

Photo d’illustration

Publicité
Publicité