La vraie performance vient d’un autre Français : David Frétigné, qui impose sa Yamaha WR450F sur la troisième marche du podium. Est ce la marque du retour de Yamaha sur un podium, 10 ans après la dernière victoire de Stéphane Peterhensel en 1998 ?

Une chose est certaine, David savoure sa performance : « Avec le WR450F, j’ai fait quelque chose d’assez exceptionnel (...) J’étais aussi le premier à y croire parce qu’avec un 450, tout le monde me disait que c’était impossible. Je suis tout de même sur la 3e marche du podium, alors que j’ai pratiquement tenu tout le rallye à la 2e place. »

30e édition, l’heure du bilan

Après près de 10.000 km parcourus en Argentine et au Chili, avec 14 spéciales, ce Dakar nouvelle formule a été très dur. Sur les 530 équipages au départ, près de 223 – soit un petit peu moins de la moitié – ont abandonnés.

Du coup, pour maintenir un nombre d’équipages « acceptable » à l’arrivée, les organisateurs ont repêché des amateurs par dizaines, le soir. Preuve que cette 30e édition du Dakar a été d’un très haut niveau, près de 7 étapes sur 14 ont été modifiées et 20% des spéciales (représentant plus de 1000 km) ont été raccourcis.

Bien entendu personne n’oubliera les loupés de l’organisation lors la mort tragique de Pascal Terry, retrouvé décédé après plus de 57h après le déclenchement de sa balise de détresse.

Une fois le débriefing effectué, les organisateurs devront se poser la question de la localisation du prochain Dakar. Il va sans dire que le gouvernement argentin, et les spectateurs, sont plus qu’enthousiastes à l’idée d’accueillir une autre édition. Mais on sait qu’à l’automne, des équipes de l’ASO ont fait des reconnaissances en Afrique Australe (Namibie, Angola et Afrique du Sud). Alors où se déroulera le Dakar 2010 ?
Quien sabe ?

Publicité

Commentaire (0)

Publicité