Daniel Henin, son équipe et leur club des « Motos classiques de l’Audomarois » ont organisé la 17e édition des « Journées de la moto classique » (JMC) dans le Pas-de-Calais.
Cet événement, qui rassemble motos anciennes, de course, coursifiées, bitzas et side-cars sur le circuit de Croix-en-Ternois, près d’Arras, est devenu, au fil des ans, un incontournable pour tous les passionnés de motos. Parmi les habitués figurent une majorité de pilotes français, mais aussi des Belges, des Allemands et des Britanniques.
Ce sont en tout 220 participants, dont 22 sides, qui ont rythmé cette édition 2018. Ils étaient répartis en 8 séries, du mono 50 cm3 au 1000 cm3 multicylindres, en 2 ou 4 temps.

Chaque moto raconte une histoire
Dès le vendredi soir, les barnums sont montés et les machines alignées et exposées au public. Les contrôles administratifs et techniques - passage obligé sur ce type d’évènement - ont débuté à 18 heures. Bichonnée, restaurée, rare, assemblée avec passion, chaque moto est différente et livre un peu de son histoire et de celle de son propriétaire.
Alors que la fraîcheur de ce début de soirée faisait craindre un week-end maussade, le soleil a bel et bien été de la partie samedi et dimanche.

Arsouille
C’est donc sur une piste sèche que les premières séries se sont échauffées le samedi. Chaque pilote a pu effectuer six roulages sans incident notoire, à l’exception de quelques « sorties de piste ». Le soir, un concert rock était organisé avec le groupe « Redline’Rock ». Dans le même temps, des photos des différentes séries étaient projetées.
Le dimanche, les pilotes sont repartis de plus belle, bien décidés à s’arsouiller pour le plus grand plaisir des amateurs venus profiter du spectacle.

Convivialité et bonne ambiance
Encore une fois, les JMC ont permis aux participants, souvent venus en famille, de s’amuser avec leurs machines, entre copains, dans un bon esprit où l’entraide prend le pas sur l’esprit de compétition... Une belle réussite à mettre au crédit de Daniel Hénin et l’équipe du MCA, ainsi qu’aux 30 bénévoles et commissaires de piste.

Plus de photos sur le site de Frico

Publicité

Commentaire (0)