C’est un nouveau moto club, Motos Classiques de l’Audomarois (MCA), qui a repris le roulage de la 14e édition des Journées de la moto classique organisées sur le circuit de Croix-en-Ternois (62), les 9 et 10 mai.

Peu importe le flacon
Cet événement a réuni 220 machines et pilotes, dont 22 side-cars. Ils ont concouru dans 10 séries, avec 6 roulages dans chacune d’entre elles. Du 50 cm3 italien à la 1000 cm3 japonaise, pleine de bourrins, la diversité des machines est une des caractéristiques de ce genre de rassemblement de passionnés. C’est ainsi, qu’un bitza, assemblage d’un moteur de Motobécane 175 de 1953 dans un châssis maison, peut côtoyer une 500 Vélocette F150, une Suzuki 1100 GSX coursifiée ou une réplique de 250 Honda RC 1962…

En rafale
Si l’an dernier, un déluge avait rendu le circuit impraticable pendant quelques heures, cette année, c’est le vent qui s’est invité. Il a soufflé durant toute la nuit, du vendredi au samedi, et durant toute la journée de samedi.

Heureusement, cela n’a pas découragé les 220 pilotes, et passagers de side-cars, de se mesurer aux guidons de leurs machines, préparés avec plus ou moins de technicité, de soins, de moyens, mais toujours avec autant de passion !

Arsouilles et rock’ n’ roll
Le samedi soir, on a pu assister à un concert blues rock, avec l’excellent groupe Interpoles, des habitués, qui pendant plus de trois heures, pour le plus grand plaisir des nombreux connaisseurs présents, a repris les standards du genre.

Un grand merci à Daniel Henin, et à l’équipe du MCA, aux 30 bénévoles et commissaires de piste pour cette quatorzième édition des plus réussies.

Voir plus de photos sur le site de frico

Liens utiles

- Motos Classiques de l’Audomarois
- Interpoles

Publicité

Commentaire (0)

Publicité