Depuis janvier, des antennes FFMC ont mené des actions « amicales » visant les centres de contrôle technique. Le réseau Dekra, dont on connaît la capacité de lobbying, fut visé, notamment à Nantes avec une opération plutôt amicale de l’antenne FFMC de Loire-Atlantique.

Le 1er mars, sa directrice, Karine Bonnet, a répondu par courrier à Denis Chaimbault, coordinateur de la FFMC 44. Elle explique que ce contrôle technique transactionnel des 2RM « n’est en aucun cas la conséquence d’un lobbying de notre réseau, mais une réponse du comité interministériel de sécurité routière, sur proposition du Conseil national de sécurité routière (CNSR), au nombre préoccupant de tués et de blessés chez les motocyclistes ».

Affirmation erronée : en 2015, la commission 2-roues du CNSR s’est prononcée défavorablement sur la question du « contrôle de conformité ». « Le code de la route prévoit déjà des sanctions en cas de non-respect de certaines règles techniques », soulignait-elle.

Réserves
Mais le plus étonnant arrive : dans cette lettre, Dekra émet des réserves sur ce contrôle technique à la revente. « Notre réseau a eu l’occasion de rencontrer les représentants de la FFMC (…) Nous avons ainsi pu dialoguer de manière constructive et par certains aspects, partager l’analyse de vos instances nationales, souligne Karine Bonnet. Nous leur avons également fait part de certaines réserves que les opérateurs du contrôle technique s’accordent à émettre sur ce dispositif et sa mise en œuvre ».

Elles portent sur le faible volume de visites payantes qu’engendrerait le contrôle technique à la revente. Pas de quoi amortir, pour un centre de contrôle, l’investissement dans l’équipement nécessaire. L’idéal, pour certaines enseignes, serait d’obtenir un contrôle technique obligatoire et périodique pour tous les 2RM. Mais l’inacceptabilité sociale d’une telle mesure pourrait faire reculer le gouvernement. Il ne manquera pas de la mesurer lors de la mobilisation FFMC du 16 et 17 avril… Soyez nombreux !

Mobilisation des 16&17 avril : restez hors contrôle !

La FFMC se mobilise contre le contrôle technique voulu par la Sécurité Routière

- Exprimez-vous, rejoignez l’un des cortèges du 16&17 avril !

Placardez des slogans sur vos motos !

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant le tee-shirt anti-contrôle technique !

Publicité
Publicité