En images

Angle mort

Même à moto, et ce quelle que soit la situation (avant de changer de voie, de doubler, de tourner…), il est primordial de ne pas se fier exclusivement aux informations recueillies par les rétroviseurs. Un mouvement de tête s’impose pour « déboucher » les angles morts et, ainsi, effectuer sa manœuvre en toute sécurité. Bien entendu, plus la circulation est dense, plus les vérifications doivent être fréquentes.

Vision arrière
Alors que l’automobiliste dispose du rétroviseur intérieur pour « regarder derrière son dos », le motard est comme le chauffeur de poids lourd qui n’a aucune visibilité arrière. Variable selon les machines et les caractéristiques de leurs rétros (dans lesquels on ne voit trop souvent que ses propres bras…), cet angle mort arrière peut dissimuler un autre deux-roues à moteur.
Décaler une épaule ou incliner légèrement la moto (lorsque l’espace est suffisant) permet d’assurer un regard de contrôle. Important aussi lorsqu’on suit un autre deux-roues, pour éviter de se placer dans son axe.

Vision latérale
Les véhicules qui quittent les reflets des rétroviseurs de la moto deviennent invisibles jusqu’à ce qu’ils entrent dans le champ de vision du conducteur. Ces angles varient de 15 à 30 ° environ en fonction de la vitesse (n’oublions pas que le champ de vision diminue à mesure que la vitesse augmente). Situés de part et d’autre du conducteur, ces angles morts requièrent systématiquement un mouvement de tête pour pouvoir vérifier « de visu » que la voie est libre.

Astuces
Plusieurs accessoires permettent d’améliorer les performances des rétroviseurs et, ainsi, de limiter les angles morts. Il peut s’agir de prolongateurs pour les tiges de rétroviseurs ou de miroirs additionnels « grand angle » (voir Moto Magazine n° 257).
À l’arrêt, bouger le guidon pour modifier l’angle de vue des rétroviseurs permet d’effectuer un contrôle périphérique sans se retourner. Une manœuvre qui est malheureusement impossible sur les motos dont les rétroviseurs sont solidaires du carénage.

À retenir…

JPEG - 32.8 ko

- Un deux-roues devient invisible pour un motard s’il est placé juste derrière lui.
- Toujours tourner la tête pour vérifier que la voie est libre avant d’en changer.
- Des accessoires permettent de limiter les angles morts de la moto (prolongateurs de rétros, miroirs additionnels).

Dans la boutique :
- Commandez de suite le Guide de conduite : Plus de 100 conseils pour rouler en moto et scooter

Publicité

Commentaire (1)

Publicité