Depuis 89 ans, le circuit routier de Chimay (Belgique) vibre aux sons et effluves des machines et exploits des plus grands pilotes automobiles et motocyclistes. Cette commémoration historique et sportive, dans la plus pure tradition du genre, a réuni cette année, durant trois jours du 17 au 19 juillet, 15.000 passionnés et connaisseurs.

Avec 22 séances d’essais libres et chronométrés, 22 courses, 3 parades (démonstrations classiques et « 80’s/90’s »), le public venu nombreux, n’a pas été déçu.

Présentant un tracé de 4,5 km de longueur, le circuit routier de Chimay est connu pour être non seulement rapide mais aussi très technique. Façonné de longues lignes droites, de virages serrés, de chicanes et de grandes courbes, il présente également l’avantage d’être situé au milieu d’un paysage verdoyant.

À la suite des tragiques événements survenus sur ce circuit en 2014 (décès de trois pilotes lors de la course de motos modernes Open Trophy), des travaux ont par ailleurs été effectués, afin d’augmenter la sécurité : rails et éléments vibratoires ont été installés.

Ce 22e « Trophée international des motos classiques » fut, comme de tradition, riche d’un programme de courses très relevé.

Des pilotes venus des quatre coins d’Europe se sont mesurés sur cette piste originale. Habitués aux tracés routiers comme le Tourist Trophy sur l’Ile de Man, les Britanniques se sont déplacés en masse comme d’habitude, dominant régulièrement ces épreuves.

En plus, ce week-end de course accueillait pour la troisième fois d’affilée le championnat d’Europe de side-car, avec ses bastons d’anthologie, notamment entre les équipages Perkins/Nickel et Wright/Clarke, ou encore en catégorie 500, avec Thwaite, Leroy, Sharp, etc…

- Plus de photos sur le site de Frico
- Retrouvez tout les résultats sur la page Facebook du circuit

Dans la Boutique Motomag.com
- Commandez les DVD « Pilotes et machines de légende »

Publicité

Commentaire (0)

Publicité