En images

visuel visuel visuel

La moto futuriste de Batman, la Batpod, va être vendue aux enchères le 27 septembre dans le cadre d’une vente d’objets télé et ciné cultes. L’enchériste espère en tirer entre 60 et 80 000 livres sterling (71 100 - 94 900 euros). C’est pas un peu exorbitant pour une machine tout juste bonne à être exposée dans son salon (à condition d’en avoir un grand, de salon…) ?

Le véhicule à deux-roues futuriste avait marqué les esprits dans les épisodes « The Dark Knight » et « The Dark Knight Rises » de la saga Batman réalisés par Christopher Nolan au début de cette décennie. Surtout quand Anne Hathaway chevauchait la machine !

Avis aux collectionneurs d’objets moto, la Batpod sera donc vendue aux enchères le 27 septembre à Londres, et Prop Store espère qu’elle sera l’une des pièces maîtresses de cette journée de cession d’objets cultes immortalisés dans des séries TV ou au ciné. La vente, baptisée Memorabilia, se déroulera au London’s BFI Imax.

Pour rappel, la Batpod, c’est :
- un châssis custom avec des pneus Hoosier racing de 31’’ ;
- un moteur Honda 750 ;
- une moto surdimensionnée : 3,80 m x 1,20 m x 1,07 m ;
- des canons et une visée laser intégrés.

Une pré-exposition, avec entrée libre, est prévue au London’s BFI Imax, du 14 au 27 septembre.
Le site de la vente aux enchères

Vidéo : allez, on se passe le tournage avec Anne Hathaway à califourchon sur la Batpod… quel châssis !

Le saviez-vous ? La Batpod a aussi été pilotée par un Français


La production américaine a fait appel à Jean-Pierre Goy, célèbre cascadeur français qui s’était déjà illustré dans James Bond « Demain ne meurt Jamais », pour maîtriser la bête (lire son interview dans Moto Magazine de septembre 2008). Plusieurs mois seront nécessaires pour arriver à dominer la Bat-Pod et effectuer les cascades du film.

La Batpod sur Motomag.com

- Batman fait de la moto
- Jean-Pierre Goy récompensé à Hollywood
- La Batpod de série motorisée par Aprilia !
- Insolite : la Batpod vietnamienne

Jean-Pierre Goy sur Motomag.com

- Jean-Pierre Goy s’envole dans le dernier Jason Bourne

Publicité

Commentaire (0)

Publicité