Percuté par un attardé lors d’un dépassement au virage du raccordement, Fabien Foray est tombé avec sa Kawasaki de tête. Il réussit à rentrer aux stands où les mécaniciens mettront plus de 10 minutes pour changer les carénages et le système de freinage avant.

Heureusement pour les Verts, une chute de Grégory Junod avec sa National Moto à Dunlop obligera la direction de course à neutraliser encore une fois la course. Ils ne perdront que trois tours en tout.

La Kawasaki pointe actuellement à la 10e place, à trois tours de la BMW qui mène la course. Pendant ce temps, les mécaniciens du SERT travaillent toujours sur la Suzuki n°1 qui connaît des problèmes moteur après la chute de Vincent Philippe en début de course. Ils ont entièrement démonté le moteur et cherchent à tout prix à faire repartir la moto pour récupérer quelques points. Mais ce n’est qu’à 20 heures que la GSX-R 1000 repart. Personne ne croit que Suzuki pourrait être champion du monde cette année.

La Metiss quant à elle est hors-jeu car elle a brûlé presque entièrement. La Yamaha du GMT 94 en revanche remonte de manière spectaculaire et se trouve à la 6e place. En tête donc, la BMW possède deux tours d’avance sur la Yamaha du YART, la Suzuki du Team R2CL, les deux Honda TT Legends et FMA Assurances et la Yamaha du GMT 94.

Prochain point sur la course à 21 heures.

Publicité
Publicité