En images

Portimao tests : Yamaha à jeu égal avec Ducati WSBK Portimao tests : Haga dans le Top 3 Portimao tests : du mieux pour Fabrizio en 2009 ? Portimao tests : adaptation facile de Sykes

Le moins jeune des « new comer » (32 ans), a réalisé le meilleur temps des 3 jours d’essais (du 23 au 25 janvier 2009) sur la Ducati 1098RR, du Team Sterilgarda à 19 centièmes de la Ducati officielle de Noriyuki Haga.

Mais sang neuf n’est pas synonyme de victoire acquise, loin de là. Le japonais Ryuichi Kiyonari peut en attester. Double champion de British Superbike en 2006 et 2007, il a terminé sa première saison de Mondial Superbike au neuvième rang, alternant coups d’éclat (3 victoires seulement, dont 2 podiums à Brands Hatch) et résultats très moyens.

On suivra avec attention cette lutte de générations, avec pour objectif la plus haute marche du podium, sachant que Troy Bayliss le tenant du titre a pris sa retraite.

5+2= 7 constructeurs

Une des grandes attractions du Superbike version 2009, est l’arrivée de deux « nouvelles » marques : BMW et Aprilia. Avec désormais sept constructeurs différents sur la grille, le Superbike s’offre le luxe de taxer son voisin du MotoGP sur ce point.

BMW avec sa S1000RR, doté d’un 4 cylindres en ligne et d’une ligne qui détonne (pour les habitués), vient s’aventurer en championnat du monde de vitesse pour la première fois. Et au vu des premiers essais hivernaux, force et de constater que la firme munichoise est loin d’être ridicule. Avec un chrono seulement une seconde plus lent que la Ducati de Shane Byrne, Troy Corser à démontré lors des essais de Portimao tout le potentiel de cette inédite BMW.

Ces machines sont tout simplement étonnantes, puisqu’elles ont dominé les essais sous la pluie !

Et pourtant on aurait pu penser que les Italiens d’Aprilia seraient dans un premier temps plus compétitifs que leurs homologues allemands. Pour Aprilia contrairement à BMW il s’agit là d’un retour en Mondial Superbike après avoir déjà fréquenté la discipline de 1999 à 2002 avec la RSV 1000. Mais les italiens semblent éprouver pour le moment beaucoup de difficultés à mettre au point leur RSV 4. Comme en témoigne les modestes 17e et 18e chrono enregistrés à Portimao par leurs deux pilotes d’expérience Shinya Nakano et Max Biaggi.
Le quadruple champion du monde 250, fait son retour en 2009 chez le constructeur qui la consacré « Empereur Romain ».

Enfin les afficionados s’intéresseront de près à la lutte entre les différentes architectures de moteur, proposés, entre le seul V4 engagé face aux 4 cylindres en ligne (Honda, Yamaha, Suzuki, Kawasaki et BMW) et aux twins 1200 Ducati.

En conclusion la Ducati reste la machine à battre, même si la Yamaha de Ben Spies aura son mot à dire. Le premier round du WSBK 2009, aura lieu le 1er mars à Phillip Island en Australie.

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus
Publicité