En images

Casque jet Roof by Ptiluc : la bonne taille Casque jet Roof by Ptiluc : l’est pas bô mon casque ?! Casque jet Roof by Ptiluc : ça prend forme Casque jet Roof by Ptiluc : premières esquisses

Cahier des charges. « Le soleil ça crame la gueule », raconte l’auteur de forces albums humoristico-philosophiques remplis de rats pas triés. D’où la conception d’une très longue visière. Le début de son travail, tant sur la planche à dessins qu’à l’atelier, remonte à sept ans.

« A l’époque, les jets dotés de protection maxillaire n’existaient pas. » Ptiluc a donc planché sur une protection amovible très aérée dont le but est surtout d’écarter les branches lors des trajets boisés.

In fine. Vendu 279€, ce casque jet conçu par Ptiluc a été réalisé par Roof, qui l’a présenté pour la première fois lors du Mondial du deux-roues 2007. Cela donne un genre de chapeau d’enduro croisé avec un bitos de football américain, tel celui de Jack Nicholson dans Easy Rider. Pour le coup, il ne manque pas d’allure, cet original galure.

Enfin question look et finition, parce qu’en matière d’aérodynamisme, la prise « auvent » de la très longue visière réclame de ne rouler qu’à allure de sénateur. Des lunettes de cross sont indispensables, car tout ce qui joue sur le fil de l’air cherche à s’y engouffrer pour vous en mettre plein la vue. M’enfin, heureusement, tout le monde ne traverse pas forcément l’Afrique à la vitesse des pilotes de l’ex Paris-Dakar.

Publicité
Publicité