En images

Avec le QV-Pro, Arai s’approche du casque de tourisme et sport idéal. Cet intégral correspond en effet en grande partie aux besoins du voyageur, tant adepte des autoroutes que des départementales.

S’il partage la même coque que le modèle racing RX-7V, le QV-Pro est loin d’être une simple version routière de son frère de gamme. Il profite toutefois de l’architecture (VAS) qui abaisse les platines d’écran pour améliorer la protection latérale en cas de chute.

Insensible aux remous aérodynamiques
Curieusement, en dépit d’un poids situé dans la moyenne (1 635 g en XL, 3 tailles de coques), le QV-Pro donne une impression de lourdeur qui s’estompe au fil des kilomètres. En contrepartie, le casque est insensible aux remous aérodynamiques.

Si le coiffer et le retirer réclame de forcer le passage dans l’encolure, cette opération désagréable est récompensée par un confort et une insonorisation remarquables. Seul le pare-soleil extérieur laisse entendre quelques sifflements en position relevée.

Cet accessoire, trop clair mais d’une excellente qualité optique, est facile à manipuler. Hélas, son positionnement à l’extérieur (Arai craint d’amenuiser la protection en glissant le pare-soleil sous la coque) induit une seconde couche exposée à son tour aux moucherons ou aux gouttes de pluie, ce qui finit par perturber la vision.

Très bien ventilé, le QV-Pro est également pratique : bavette anti-vent, logement pour oreillettes, écran avec Pinlock désormais très simple à déposer, extraction d’urgence. Et toujours un confort et une qualité de fabrication irréprochables.

Sonomètre
70 dB(A) à 50 km/h
72 dB(A) à 90 km/h
80 dB(A) à 130 km/h

À lire dans Moto Magazine

Chaque mois la rubrique Équipements de Moto Magazine teste de nombreux produits destinés à la moto et au motard. Pour ne pas les rater abonnez-vous en ligne !

Publicité
Publicité