À Moto Magazine et sur Motomag.com, nous sommes prompts à dégainer un Casque d’Ane quand il s’agit de dénoncer une infrastructure routière dangereuse pour les motards. Aussi est-il logique de souligner les efforts d’une collectivité locale pour rendre moins nocives les installations susceptibles d’aggraver une blessure en cas de chute, mais aussi de montrer le type de mobilier urbain qui engendre moins de risques pour les motards.

Stéphane, coordinateur de l’antenne du Maine-et-Loire de la Fédération française des motards en colère (FFMC 49), nous a récemment transmis les photos prises rue d’Anjou, dans la commune Les Rosiers-sur-Loire, non loin d’Angers. Il trouve que « les nouvelles infrastructures sont très bien adaptées aux 2 roues motorisés ».

Voici ce que les militants de son antenne ont repéré, rue d’Anjou, donc :
- le rond-point, qui était légèrement surélevé, a été remplacé par une simple signalétique au sol avec de la peinture non glissante.

- Les places de stationnement créées sont à la même hauteur que la chaussée.

- Des plateaux ralentisseurs ont été créés, mais ils sont conformes aux prescriptions : leur hauteur n’excède pas 10 cm.

Bref, il y de quoi coiffer la commune des Rosiers-sur-Loire d’un Casque d’Or !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité