On le sait, la consommation de carburant d’un véhicule, et donc sa production de CO2 qui participe au réchauffement climatique, augmente avec la vitesse, mais aussi en fonction de la manière d’accélérer. La société informatique Logica a donc imaginé que le prix à la pompe pourrait varier en fonction de votre façon d’appuyer sur la pédale de droite (ou tourner la poignée de droite ?).
Et Logica est passée de l’imagination à la réalisation : elle a conçu un boîtier mesurant le taux de dioxyde de carbone rejeté par un véhicule, nous apprend le Parisien. De quoi savoir avec précision si le conducteur met trop d’entrain à accélérer

Pour une conduite « écoresponsable »
Ledit boîtier serait relié à un central informatique traitant les données en temps réel et les retransmettant à des pompes à essence adaptées. Ces dernières afficheraient un prix qui varierait selon la sobriété de conduite des clients. Plus on « met du gaz », plus on paye, donc. Mais on paye aussi plus si, par exemple, on n’a pas la chance (pour ne pas dire les moyens) de posséder un véhicule « écologiquement performant ».

Logica, dont le but affiché est de faire diminuer les émissions de CO2 en favorisant une conduite « écoresponsable », affirme être « en discussions avec des pétroliers et des autorités en Europe et aux Etats-Unis », rapporte notre confrère. Le gouvernement français aurait aussi été approché.

Publicité
Publicité