En images

GP side-car cross : fourche réglable GP side-car cross : le side d’Hendrickx GP side-car cross : les moteurs deux-temps GP side-car cross : le dessus du panier

À propos de suspensions, pratiquement tout le parc est fourni par Reiger. Le petit fabricant hollandais a acquis une sacrée expérience en side-car de cross, et il assure un suivi sur la quasi-totalité du championnat.

Le châssis
Les principaux fabricants de châssis sont allemands, hollandais ou estoniens. On trouve pour les premiers VMC et Mefo ; pour les seconds, EML, qui a traversé l’histoire de la discipline, VSP ou VHT, et pour les troisièmes AYR.

Le moteur
Côté moteurs, c’est la puissance combinée avec la légèreté qui est de mise.

Les moteurs deux-temps ont la cote. Mais les 4T sont de retour. Ceux de KTM, bien sûr, ainsi que le Jawa de Speedway adapté au side-car de cross de l’excellent équipage tchèque des frères Cermak.

Les principaux fabricants de moteurs de side-car de cross sont l’Allemand Zabel et l’Autrichien KTM, le désormais allemand Husaberg et l’Autricien MTR.

Sachez aussi, et pour finir, qu’avec la puissance de ces moteurs (autour de 85 ch pour le 700 cm3 du mono Zabel), le pneu arrière ne fait pas plus d’une course, et que le freinage d’un side est assuré par deux disques (Av et Ar de la moto) d’un diamètre d’environ 26 mm.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité