C’est sous une météo plus clémente que prévu qu’a eu lieu le 2e Village moto éphémère, au marché de gros de la zone de Cana, à Brive-la-Gaillarde le 13 mai. Une opération de prévention routière destinée à sensibiliser les motards titulaires d’un permis récent, organisée conjointement par la Fédération française des motards en colère de Corrèze (FFMC 19), la préfecture du département et les forces de l’ordre.

Ateliers pratiques et théoriques
Au travers de différents ateliers pratiques et pédagogiques, près de 200 motards ont pu s’aguerrir à la pratique de la moto en toute sécurité. Maniabilité à basse vitesse, sensibilisation à la sécurité routière, aux gestes de premiers secours, simulateur de conduite moto… les motards n’avaient que l’embarras du choix parmi les différents thèmes proposés par les acteurs de la sécurité routière présents : FFMC 19, correspondants Mutuelle des motards, Gendarmerie, Police nationale, sapeurs-pompiers de Brive, auto-école…

Avec un seul objectif à l’arrivée, rendre la route plus sûre pour ces jeunes conducteurs de 2-roues motorisés (2RM). Les deux « messieurs moto » du département (motards de la gendarmerie et de la police) se sont associés à la FFMC 19 pour présenter les différents aspects de la pratique du 2RM. 

Vers les jeunes
Orientée en priorité vers les jeunes permis, cette journée avait pour but de rappeler les fondamentaux, comme l’importance du regard, de l’anticipation, de l’utilisation de l’embrayage et du frein arrière.

« La journée se déroule sans prise de tête, explique la FFMC 19. Même si les forces de l’ordre sont présentes, elles ne viennent pas parler des radars, sonomètres et autres outils de contrôle. Tous les participants étaient là pour partager de l’expérience, et surtout échanger sur les bonnes pratiques. Jean-Paul Vicat, sous-préfet de Brive, a d’ailleurs reconnu sur place la réussite de cette initiative ».

Restauration et stunt
Pendant que certains motards se retrouvaient sur la piste à faire des exercices de maniabilité, les autres profitaient de la restauration rapide pour se détendre et suivre les évolutions de leurs copains.

À noter la présence de Jordan Imbert, local de l’étape, qui a fait une démonstration de stunt exceptionnelle, ainsi que celle de deux scootéristes stunteurs également, qui ont montré des figures de style très appréciées.

Ce type d’évènement montre bien la bonne volonté, celle d’offrir au plus grand nombre un langage commun sur la sécurité des motards et scootéristes. Fort du succès remporté, rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité