PUBLICITE DE MARQUE REALISEE PAR MOTO LOFT

En première ligne, on trouve Cécile Mayet, dirigeante de cette concession aux allures de loft New Yorkais, et qui s’est lancée dans cette aventure de donner carte blanche aux motardes un jour dans son lieu. Puis deux passionnées en maitre d’oeuvre, Myriam Amrouni, dont la boutique-atelier Mymy Rider a déjà pignon sur rue depuis un an dans le 20e arrondissement de Paris, et Sandrine DUFILS, vice-présidente de Toutes en Moto, à la coordination artistique de l’événement et relations presse.

Tout était réuni pour passer un beau samedi : soleil, bonne humeur, des essais d’une dizaine de motos plus performantes, plus racées les unes que les autres, et de belles surprises, comme celle d’un défilé de mode orchestré par une chorégraphe de talent, Fiona Terrien, accompagnée de 2 mannequins et 3 danseuses pour présenter les vêtements BMW Motorrad féminins et masculins, et les différentes marques proposées à la boutique de Mymy Rider.

Food truck, restauration, traiteur, défilé, présentations de bijoux Obso, des sacs Dal Zotto, de la boutique Mymy Rider, tout ce qui touchait à cette journée était exclusivement féminin.

Un quart d’heure américain où les femmes proposent et les hommes disposent.

Toutes les belles amazones offraient leur plus beau sourire, qui sur Triumph qui sur Ducati ou Harley, mais toutes impatientes de tester les belles montures de la gamme Héritage ou les différents modèles de Roadster, de GS, de sportives, selles rabaissées ou non, et aussi ce modèle idéal pour petits gabarits ou permis A2, la G 310 R.

BMW devenait Be My Woman pour un jour…

Tous les essais ont été remplis haut la main et beaucoup de demandeurs sont encore sur liste d’attente, preuve que la journée a eu un franc succès.

Pour les visiteurs, motards en famille, motardes curieuses devant un modèle aussi impressionnant, un photo-call avec un photographe professionnel permettait d’être immortalisé sur la nouvelle K 1600 B, un six cylindres au look Bagger exclusif.

Puis pour prolonger la magie , le public heureux a pu se délecter d’un excellent champagne en se laissant envoûter par le rythme chaloupé et blues des Black Cat Bones Blues Band et Angèle, leur jeune chanteuse à la voix suave et aux accents d’Amy Whinehouse.

Alors, comme on pouvait entendre en fin de soirée : Be My Woman, « What else ? »…Si ce n’est ce que Cécile Mayet envisageait déjà : réitérer l’expérience et offrir encore de façon pérenne une journée réservée aux femmes et où les hommes sont attendus pour partager la même pas-sion..Sous le soleil exactement….

Pour visiter le site de Moto Loft

Voici le résumé de la journée en vidéo

Communiqué de presse

Publicité

Commentaire (0)

Publicité