Une simple conférence de presse, ça ne suffit pas au communicant qu’est le ministre de l’Intérieur français. Le 21 janvier, face à Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, Manuel Valls a martelé son message : il faut une baisse des vitesses à 80 km/h sur les départementales dès 2014 !

La veille, le 20 janvier, le ministre s’adressait pourtant à l’ensemble des médias pour leur annoncer le bon bilan des statistiques d’accidents de la route en France en 2013. Du bout des lèvres, il avouait que le Conseil national de sécurité routière (CNSR) planchait sur la baisse des vitesses sur les départementales, de 90 à 80 km/h.

Le lendemain, Manuel Valls se montrait beaucoup plus clair sur BFMTV : « Il faut expérimenter en France la vitesse à 80 km/h », déclarait d’emblée Manuel Valls à Jean-Jacques Bourdin. « Beaucoup de nos concitoyens, des automobilistes, ont le sentiment qu’on les bride, qu’on les punit en permanence, qu’on les empêche de rouler. Je veux les convaincre que ce type de mesure peut être utile. On va sans doute l’expérimenter, j’espère à partir de 2014. »

En quelques heures, on est donc passé de l’étude d’une mesure par les experts du CNSR à la volonté claire et nette d’un ministre d’inscrire les 80 km/h dans la tête des auditeurs de BFMTV et d’Internet. Si on n’y a pas droit dans les six mois, à celle-là…

Et vous, les 80 km/h, vous êtes pour ou contre ? Énoncez votre opinion dans le forum lié à cet article !

Voir l’interview sur BFMTV en vidéo :


Valls pour une expérimentation de la baisse de... par BFMTV

Publicité

Commentaires (89)

Publicité