Article

Cette année lors des salons moto européens de Milan et de Cologne, BMW s’est dépouillé pour présenter une grande famille de motos néorétro, logiquement baptisée Heritage. On a d’abord découvert la Pure et la Racer, puis la Urban G/S. Mais la firme bavaroise propose également une évolution de leur mère à toute, la R nineT.

À la sortie du roadster néorétro R NineT en 2013, BMW vantait le montage d’une fourche de S1000RR… Contrairement à celle de l’hypersportive, celle-ci ne disposait pourtant d’aucun réglage. Un peu survendu !

Stabilité
La version 2017 répare cette faiblesse grâce à une fourche désormais paramétrable en détente et en compression (manuellement). La géométrie du cadre évolue elle aussi légèrement : l’angle de colonne de direction plus ouvert (63,2 ° contre 64,5 °) rallonge un peu l’empattement. De quoi offrir encore plus de stabilité à une moto qui n’en manque pourtant pas…

Retouches esthétiques
Pour marquer le coup, BMW apporte également des retouches esthétiques notamment sur le compteur, qui oublie sa console centrale pour laisser plus de place aux deux compteurs. Les données digitales sont désormais intégrées à ces derniers.

Quelques éléments comme le bras oscillant prennent une teinte noire et deux nouveaux coloris font leur apparition en option, dont cette jolie version métallique numérotée 21. Sympa !

- Tarif : 15 000 euros (estimation Moto Magazine)
- Disponibilité : non communiquée

Commentaire (0)

Publicité