Armés de bombes de peinture, de scotch et de bâches, douze militants de la Fédération française des motards en colère aveyronnaise (FFMC 12) ont fait le tour des radars autour de Rodez afin de dénoncer une répression aveugle, dénuée de toute pédagogique.

L’ambiance est restée bon enfant, il s’agissait surtout pour les motards de protester contre une politique de sécurité “rentière” qui investit plus dans des outils de répression que de prévention. Ce sont les trois radars qui flashent dans les deux sens de circulation - Maleville (RD1), Farguettes et Baraqueville - qui ont été choisi. Ils ont été recouverts d’une bâche, avec le message « Sécurité rentière, signé FFMC 12 ».

« On n’est pas opposé aux contrôles, on veut des contrôles avec une visée pédagogique, indique Emmanuel Martinez, coordinateur de la FFMC 12. Sanctionner les gens sans aucune explication derrière, cela ne sert à rien. Améliorer les comportements passe par la sensibilisation, pas par la répression aveugle ».

Même si, peu après l’opération coup de poing des motards, le préfet de l’Aveyron, Louis Laugier, a ordonné le retrait des bâches, les militants étaient satisfaits de leur action.

Dans la Boutique Motomag.com

Portez les couleurs de la FFMC

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité