Après le scooter électrique, la sportive. BMW a révélé il y peu le prototype eRR. Le constructeur allemand veut prouver avec cette superbike « zéro émission » qu’il possède de l’avance en matière de nouvelles mobilités.

Précurseur
Sur quatre roues comme sur deux, la marque à l’hélice reste aux avant-postes. L’entreprise a réussi à "démocratiser" les voitures électriques (I3 et I8)… auprès d’une clientèle de luxe !! Idem pour les deux-roues, avec le scooter Concept C Evolution.

Il était important d’aller sur le segment des sportives gavées d’électrons, où des machines ont déjà prouvé qu’on pouvait aller très vite et suffisamment longtemps pour faire la course, comme c’est le cas lors du TT Zero sur l’Ile de Man (même si on reste encore loin de la distance parcourue par une moto thermique).

S 1000 RR replica
Constituant certainement la base d’une future moto de série, BMW ose un pari avec cette eRR : convaincre les fans de moto sportive, avec un argument improbable, le même que celui possédé par le Concept C, atteignant les 50 km/h plus rapidement qu’une S 1000 RR !

Côté design, l’hypersportive écolo adopte des traits identiques à la S 1000 RR. Techniquement, on ne sait pas encore grand chose de la eRR, si ce n’est qu’elle a été développée en partenariat avec la Technical University de Munich. La partie-cycle est elle aussi issue de la superbike 4-cylindres.

BMW communiquera sur la suite de la fiche technique dans les mois qui viennent…
l’autonomie sera évidement un des points clefs à surveiller de près… Restez branché !

Dans la boutique motomag :

- A commander pour les amoureux de BMW, le recueil de dessins de Philippe Gurel : Les flats twins !

Publicité
Publicité