Essai

L’Aprilia Tuono a été revue en profondeur en 2015. Elle n’a pas subi de lifting, puisque seule la tête de fourche change pour améliorer la protection, mais une réelle amélioration du moteur grâce à un réalésage.

77 cm3 de plus
Avec 77 cm3 supplémentaires, le bloc italien à la sonorité envoûtante gagne 5 ch (175 ch au total) et améliore son couple à mi-régime : 12,3 m.kg à 9.000 tours, contre 11,5 m.kg à 9.500 tr/min auparavant.

La Tuono profite d’une boîte équipée d’un shifter, mais en montée uniquement. Au rétrogradage, les retours dans le levier d’embrayage restent désagréables. Nous avons en revanche apprécié la finesse et la bonne réactivité des trois « mappings » moteur, jouant sur la nervosité de la poignée des gaz sans amputer la puissance.

Bras oscillant rallongé
La partie-cycle a été remaniée pour rendre l’ensemble encore plus facile à emmener. L’angle de colonne de direction a été refermé et le bras oscillant rallongé puis avancé dans le cadre. Il fut difficile de ressentir les effets de ces modifications sur le court trajet de 60 km prévu lors de notre essai.

Confort accru
Côté confort, on découvre une position plus agréable, imposée par le nouveau T supérieur et le guidon raccourci, qui permettent au conducteur d’être moins en appui sur les poignets. La nouvelle selle, plus basse de 15 mm, est plus confortable. Remaniés, les settings de suspension sur les éléments réglables Sachs nous sont apparus mieux adaptés à la route que les précédents.

Freinage au rendez-vous
La puissance et le feeling au freinage (4 pistons Brembo) sont au rendez-vous. Les nombreuses assistances paramétrables au guidon du pack APRC (ABS sur 3 niveaux, contrôle de traction sur 8 niveaux et anti-wheeling sur 3 niveaux) ont montré leur intérêt sur les routes glissantes et défoncées que nous avons empruntées, et seront des atouts intéressants pour un usage sur piste, ce pour quoi la version Factory, plus chère de 2.300 euros, a été étudiée.

Verdict
Plus coupleuse, plus confortable et toujours aussi gratifiante à emmener, l’Aprilia Tuono s’est améliorée là où elle péchait face à la concurrence, c’est-à-dire en usage purement routier. Vendue 14.650 euros (modèle RR), soit 660 euros de plus que l’ancien modèle, elle est aussi bien située côté tarif, entre une BMW S 1000 R et une KTM Superduke R, ses deux principales concurrentes.

Dans la boutique motomag :
- Retrouvez la Tuono dans ses précédentes versions, à l’essai et en comparatif

Commentaire (1)

Fiche technique

Aprilia Tuono V4 1100 RR (Données constructeur)
Moteur
- Type : 4 cylindre en V à 65° refroidi par eau
4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
- Cylindrée (al. x cse) : 1.077 cm3 (81 x 52,3 mm)
- Puissance maxi : 175 ch (129 kW) à 11.000 tr/min
- Couple maxi : 12,3 m.kg (121 N.m) à 9.000 tr/min
- Alim. /dépollution : injection/euro 4
Transmission
- Boîte de vitesses : 6 rapports
- Transmission finale : par chaîne
Partie-cycle
- Frein av. (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 320 mm (4 opp.)
- Frein ar. (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 220 mm (2 opp.)
- Réservoir (réserve) : 18,5 litres (4)
- Poids tous pleins faits : 184 kg (à sec sans batterie ni liquide)
- Hauteur de sellle : 825 mm
Pratique
- Coloris : gris, bleu (Factory : noir, gris, rouge)
- Garantie  : 2 ans pièces et m. o., assistance
Prix : 14.650 euros (Factory : 16.949 euros)

Publicité