En images

Taxe carbone : la facture s’annonce salée

Une autre raison, certainement la plus écœurante : les pétroliers n’ayant pas respecté l’obligation d’intégrer 7% de biocarburants dans leurs offres au public, ils vont devoir payer une amende de 200 millions d’euros. Et ils viennent de décider de la répercuter sur la somme à la pompe, soit 0,5 centime d’euros.

À suivre de près !
Autre regard, l’ensemble des entreprises payeront la taxe carbone. En revanche, elle ne leur sera pas remboursée. Ne seront-elles pas alors tentées d’inclure le prix de cette nouvelle taxe dans leurs coûts de production ? La taxe se retrouverait au final dans le prix du produit, du coup en augmentation. Aucun texte ne l’interdit pour l’instant.

Bonne nouvelle, mais...
Pour les particuliers, le gouvernement promet de restituer, sous forme de crédit d’impôt, les sommes supportées, voire de donner du pouvoir d’achat supplémentaire**. Mais le prix de la taxe carbone évoluera chaque année. L’État s’est actuellement engagé à verser ce crédit d’impôt en 2010, mais les années suivantes ?
Les parlementaires sont en train de plancher actuellement sur la loi des finances 2010. À suivre !

Publicité
Infos en plus
Publicité